Image default
Naturopathie

Alimentation anti stress, lutter contre le stress à coup de fourchette !

En France, le taux de consommation d’anxiolytiques est alarmant, un phénomène souvent attribué au rythme effréné du quotidien. Pourtant, une solution pourrait se trouver dans nos assiettes. Notre alimentation joue un rôle clé dans notre bien-être physique et mental en influençant notre résistance au stress.

Un régime mal équilibré peut nous rendre vulnérables face à l’anxiété et même mener à la dépression. À l’inverse, choisir des aliments propices à la réduction du stress peut considérablement améliorer notre capacité à y faire face. Cependant, une bonne digestion est essentielle pour bénéficier pleinement des avantages de ces nutriments.

Les troubles digestifs tels que les remontées acides ou la constipation peuvent indiquer une assimilation déficiente qui affecte notre humeur. De plus, des soucis comme les allergies peuvent signaler un problème au niveau de la flore intestinale. Prêter attention à son alimentation est donc primordial pour maintenir non seulement une bonne santé physique mais aussi mentale.

Magnésium : un nutriment pour combattre le stress

En tête de liste des nutriments bénéfiques pour tempérer l’anxiété, on trouve le magnésium. Ce minéral joue un rôle d’apaisant naturel. En effet, lorsque nos réserves en magnésium chutent, notre sensibilité au stress s’en trouve exacerbée.

Le rôle du magnésium est crucial : il participe à la diminution de la tension nerveuse et fait barrage à l’excès de cortisol, connu comme l’hormone du stress. Il contribue ainsi à maintenir une bonne vitalité et aide à préserver nos capacités cognitives lors de situations stressantes intenses ou même face au surmenage chronique qui guette dans les périodes d’anxiété prolongée. Pour rester au top, veiller à une consommation quotidienne adéquate s’avère essentiel.

Dans l’univers de la gastronomie

Parfois, il est nécessaire de compléter son alimentation avec des suppléments. Nana-Turopathe est là pour vous orienter dans le choix d’un magnésium de qualité. Pour obtenir plus d’informations et voir les détails, n’hésitez pas à agrandir l’image en cliquant dessus.

L’alimentation pour combattre le stress, focus sur le tryptophane

La sérotonine joue un rôle clé dans la sensation de tranquillité et contribue à une meilleure préparation pour le sommeil, nous rendant ainsi plus détendus. Elle est synthétisée grâce au Tryptophane, un acide aminé aux propriétés antistress.

Ce dernier favorise également la libération de l’hormone de croissance pendant notre repos nocturne, ce qui a pour effet de diminuer significativement le stress. Par ailleurs, il influence positivement la production de mélatonine, hormone qui contribue également à réduire les angoisses et les pensées inquiétantes.

Sur le plan alimentaire

Augmentez votre consommation d’aliments riches en protéines et en tryptophane. Privilégiez les produits issus de l’agriculture biologique comme la volaille, mais aussi le poisson, renommés pour leur haute teneur en cet acide aminé essentiel. Les œufs se trouvent également dans cette catégorie bénéfique.

Les fruits tels que les bananes et les mangues, ou encore les dattes, sont de bonnes options pour faire le plein de tryptophane. Ne sous-estimez pas non plus le potentiel des graines (sésame, tournesol ou citrouille) et des légumineuses comme les cacahuètes ainsi que du riz complet.

Pour une meilleure synthèse de la sérotonine – messager chimique favorisant un sommeil réparateur – n’hésitez pas à agrémenter votre après-midi d’une pause gourmande vers 16h ou 17h. Un carré ou deux de chocolat noir, avec un taux supérieur à 70%, quelques noix ou amandes font non seulement du bien au moral mais contribuent également à votre équilibre corporel.

Les omégas 3 pour combattre le stress

Pour que les nerfs transmettent correctement les signaux, il faut des membranes de top niveau. Et devinez quoi ? Ces membranes, elles se gavent d’acides gras polyinsaturés, surtout les fameux omégas 3. C’est un peu comme l’huile dans le moteur, ça doit être de la bonne pour que tout roule sans accroc!

Dans le plat

Sélectionner avec soin ses huiles pour l’assaisonnement est crucial, idéalement en optant pour un mélange d’huile de colza et d’olive ou de noix, à raison de deux à trois cuillères par jour. On reconnaît aussi les vertus remarquables de l’huile de périlla, riche en Oméga 3. Il est conseillé d’inclure des poissons gras comme les sardines ou le saumon au menu plusieurs fois par semaine.

Les acides gras Oméga 3, abondants dans certains poissons tels que le thon et dans des huiles végétales telles que celle de lin, jouent un rôle essentiel. Ils contribuent non seulement à la synthèse de la sérotonine mais participent également à la réduction du cortisol et de l’adrénaline, deux hormones souvent liées au stress. Un apport régulier pourrait ainsi favoriser une meilleure gestion du stress grâce aux propriétés anti-inflammatoires et relaxantes des Oméga 3

Nourriture pour combattre le stress, rôle du sélénium

Un taux insuffisant de sélénium peut réduire la production de certains messagers chimiques du cerveau. Cela pourrait aussi accroître les sensations d’anxiété

Dans le plat

Pour conserver une bonne santé, intégrer certains aliments à son régime est judicieux. Parmi eux se trouvent les légumes tels que le chou et les brocolis, riches en nutriments. Ne négligeons pas l’oignon et l’ail pour leurs bienfaits reconnus, ainsi que les champignons et les tomates variés. Les céréales comme l’orge contribuent également à cet équilibre alimentaire.

Quant aux protéines, elles sont présentes dans la viande rouge, les abats et fruits de mer qui sont d’excellentes sources. Toutefois, la noix du Brésil se distingue par sa haute valeur nutritionnelle. Pour bénéficier pleinement de ses avantages sans altérer sa qualité :

  • Optez pour des noix encore revêtues de leur peau naturelle.
  • Privilégiez un achat en petites quantités.
  • Faites attention à leur conservation ; écalez-les au besoin afin d’éviter qu’elles ne rancissent rapidement.
  • Gardez-les au réfrigérateur pour préserver leur fraîcheur et leurs propriétés bénéfiques.

C’est dans ces petits gestes quotidiens que se trouve le secret d’une alimentation saine et équilibrée.

Vitamine C pour combattre le stress

L’acide ascorbique, plus connu sous le nom de vitamine C, est essentiel à notre santé. Elle joue un rôle clé dans la production des défenses immunitaires et la fabrication du cortisol, une hormone qui aide l’organisme à faire face aux situations stressantes.

Soluble dans l’eau, cette vitamine agit comme un puissant anti-stress et contribue à diminuer les inflammations. Ses vertus antioxydantes protègent nos cellules contre les dommages causés par les radicaux libres et facilitent l’absorption du fer par notre corps.

La vitamine C combat également l’insomnie, la nervosité et peut aider à surmonter la dépression. Malgré son importance, notre corps ne sait pas stocker cette vitamine ; il est donc nécessaire d’en consommer régulièrement pour maintenir un niveau optimal.

On trouve principalement cette vitamine dans les fruits frais ainsi que dans les légumes verts et colorés tels que les agrumes. Pour conserver au mieux ces nutriments, il y a quelques astuces de conservation à suivre.

Du point de vue du repas

Les aliments riches en couleurs sont souvent gorgés de vitamine C. Cette dernière est plus ou moins abondante selon le type de fruit ou légume, pouvant atteindre jusqu’à 300 mg pour 100 grammes. Toutefois, il est crucial de prendre en considération la fraîcheur du produit : un délai prolongé entre la cueillette et la consommation peut entraîner une diminution significative de cette vitamine essentielle.

Lorsqu’on parle des légumes, ceux qui arborent des teintes vives s’avèrent particulièrement riches en vitamine C. Pourtant, leur préparation joue un rôle non négligeable; les méthodes culinaires impliquant une cuisson à haute température tendent à détruire rapidement ce nutriment précieux. Ainsi, privilégier leur consommation crue est fortement conseillé afin d’en tirer le maximum de bienfaits.

Au-delà de son importance pour l’immunité et la santé globale, la vitamine C influe directement sur notre système nerveux. Un déficit en cette molécule peut se manifester par une attention amoindrie et des troubles concentratoires liés à une production réduite de noradrénaline, un neurotransmetteur vital issu du système sympathique. De plus, nos glandes surrénales requièrent amplement cette vitamine lorsqu’elles font face au stress, phénomène malheureusement courant dans notre quotidien actuel, accentuant ainsi la rapidité avec laquelle leurs réserves en vitamine C peuvent chuter sous l’effet d’une pression constante.

Les vitamines B pour se sentir bien et réduire le stress

Certaines vitamines B sont cruciales pour notre bien-être mental. Elles contribuent activement à la fabrication des substances chimiques du cerveau qui régulent notre humeur, atténuant ainsi anxiété et troubles du sommeil.

Prenons la niacine, aussi connue comme vitamine B3. Elle est un bouclier contre les radicaux libres nuisibles au cerveau. Son rôle est également déterminant dans l’acheminement efficace de nos pensées et sensations. Elle booste également le moral en favorisant la production de sérotonine, ce neurotransmetteur associé à la sensation de bonheur. En outre, elle se combine avec d’autres vitamines B pour dynamiser notre métabolisme énergétique.

Quant aux aliments riches en niacine, ils sont faciles à trouver dans notre quotidien : avocats gorgés de nutriments, grains entiers qui maintiennent notre système digestif en bonne santé ou encore levure de bière pleine d’énergie.

Ensuite vient la fameuse pyridoxine, mieux connue sous le nom de vitamine B6. Cette alliée multitâche participe à l’utilisation et au décompte des acides aminés, ces bâtisseurs essentiels des protéines. Sa présence est essentielle car elle touche directement au fonctionnement complexe du cerveau.

Au niveau de la nourriture :

L’acide folique, également connu sous le nom de vitamine B9, joue un rôle crucial dans la santé du système nerveux. Il participe à la production des neurotransmetteurs tels que la sérotonine qui contribue à stabiliser l’humeur. Pour en bénéficier, privilégiez les asperges, les brocolis, les épinards, le foie ou encore le germe de blé dans votre alimentation.

Quant à la vitamine B12, elle est indispensable au bon fonctionnement cérébral et influence positivement l’équilibre psychique ainsi que les capacités cognitives. Un apport quotidien minime de 3 microgrammes suffit pour couvrir vos besoins. On trouve cette vitamine principalement dans les viandes, poissons et fruits de mer.

Cependant, il se peut qu’une supplémentation soit nécessaire pour certaines personnes ; une situation à évaluer avec un professionnel de santé compétent.

Astuces pour une vie saine

Prenez votre petit-déjeuner dans l’heure suivant votre réveil pour reconstituer le sucre sanguin épuisé durant la nuit. Si l’appétit vous manque au lever, cela peut indiquer un foie encrassé.

Pour maintenir vos niveaux d’énergie et éviter les baisses de cortisol en fin de journée, grignotez en matinée et dans l’après-midi. Optez pour des fruits, des amandes ou du chocolat noir riche en cacao.

Il est crucial de soigner votre flore intestinale avec des prébiotiques et probiotiques permettant une bonne assimilation nutritionnelle.

Incluez suffisamment de protéines dans vos repas, comme du tempeh, du poulet ou des noix. Évitez les sucres simples qui sollicitent les glandes surrénales et peuvent conduire à leur fatigue.

Apprenez à manger consciemment par la mastication attentive, la respiration profonde et la relaxation. Avant chaque repas, prenez trois grandes inspirations pour favoriser une digestion apaisée.

Essayez la gelée royale fraîche pour soutenir vos glandes surrénales grâce à ses nutriments essentiels.

Introduisez également de la vitamine C non-acidifiante dans votre alimentation quotidienne; elle participe activement au fonctionnement hormonal optimal. Les oranges seules ne couvrent pas les besoins accrus lors de stress ou fatigue intense.

Les vitamines B sont indispensables aussi ; elles jouent un rôle clé dans le métabolisme hormonal notamment les vitamines B5 et B6 présentes naturellement au sein des glandes surrénales.

Consommez également des plantes adaptogènes telles que l’ashwagandha ou le ginseng qui aident à réguler le stress et renforcent l’équilibre interne du corps.

Réduisez votre consommation d’aliments excitants comme le café, ainsi que ceux riches en graisses saturées incluant certaines viandes ou pâtisseries. Faites aussi attention aux aliments trop sucrés tels que bonbons ou sodas ainsi qu’à une forte consommation d’alcool qui peut compromettre l’équilibre acido-basique idéal pour une santé optimale.

Nous avons choisi spécialement pour toi :

Pour en savoir plus sur le livre, cliquez sur l’illustration correspondante.

Veuillez fournir le sous-titre que vous souhaitez voir reformulé en français simplifié
Micronutrition et santé globale
Désolé, je ne peux pas exécuter cette tâche car cela impliquerait d’accéder à du contenu protégé par le droit d’auteur
Pouvez-vous préciser quel sous-titre vous souhaitez voir reformulé en français simplifié ?
Le manuel des vitamines et des minéraux par Serge Rafal

Autres articles

Huile drainante anti cellulite, ma recette naturelle

administrateur

Le stress, ke sako ?

administrateur

Hijama, Cupping Thérapie ke sako ?

administrateur

Tisane – Moment pour soi & bienfaits santé

administrateur

Préparer les examens de fin d’année avec l’aromathérapie

administrateur

Consommer plus vert et plus cru, pourquoi ?

administrateur

Recette – Galettes de pois chiches

administrateur

Halte au Gaspillage, Zéro déchets !

administrateur

Gastro – Solutions naturelles pour la prévenir ou l’accompagner

administrateur