Image default
Naturopathie

Gelée royale fraîche, comment bien l’utiliser ?

La gelée royale, secret des abeilles, est une substance essentielle et précieuse pour la ruche. D’un blanc nacré, elle joue un rôle crucial dans l’élevage des jeunes larves et s’avère être le mets de choix de la reine pendant toute sa vie. Réputée pour ses propriétés revigorantes, cette gelée est particulièrement prisée durant l’hiver, période où le corps recherche un coup de pouce naturel pour se renforcer. Laissez-moi vous dévoiler ses vertus cachées.

Les bienfaits de la gelée royale pure

L’anti-âge par excellence

La gelée royale est réputée pour combattre efficacement les signes de l’âge. Elle booste la régénération cutanée avec un effet tonifiant sur le visage et stimule également les cheveux, leur apportant hydratation et nutrition.

Recette pour un masque régénérant anti-âge à base de gelée royale

Pour préparer un masque visage revitalisant, il vous faut combiner les ingrédients suivants : trois cuillérées à café d’huile d’argan biologique, deux cuillerées à soupe de miel de thym également bio, une petite dose de gelée royale, et finalement, une unique goutte d’huile essentielle de rose de Damas. Étalez délicatement la préparation sur votre visage en veillant à ne pas toucher les yeux. Laissez agir pendant un quart d’heure. Pour le retrait, utilisez simplement un gant légèrement chaud et humide pour nettoyer votre peau doucement.

Régénérante et énergisante

Riche en minéraux essentiels tels que le fer, le calcium et le potassium, la gelée royale se révèle être un boost d’énergie naturel. Elle s’avère particulièrement bénéfique pour les individus en manque de vigueur, leur procurant une augmentation notable de vitalité.

En outre, cet aliment est reconnu comme un puissant revitalisant. Il apporte une aide précieuse aux convalescents ou à ceux submergés par le stress, redonnant des forces là où elles font défaut.

La gelée royale joue également un rôle dans la défense immunitaire, notamment grâce à ses propriétés antivirales qui sont efficaces contre certains maux comme la grippe et l’herpès. De plus, elle contribue à combattre diverses affections telles que la fatigue chronique, les symptômes dépressifs, les déséquilibres hormonaux liés à la ménopause ainsi que les problèmes de cholestérol lorsqu’elle est utilisée en complément de traitements traditionnels.

Pourquoi privilégier la gelée royale fraîche plutôt que déshydratée ?

La gelée royale, ce trésor des ruches, se décline en variétés pour répondre aux besoins de chacun. Optez pour la version fraîche gardée au froid, gage d’une richesse nutritive préservée. Si vous privilégiez la commodité, choisissez les capsules lyophilisées ou les mélanges enrichis de miel. Les formules liquides, souvent agrémentées de pollen et autres extraits naturels comme le ginseng, sont idéales pour des cures revitalisantes et pratiques à emporter.

Comment prendre de la gelée royale pure ?

Il est conseillé de faire des cures de gelée royale pour maintenir une bonne santé, idéalement pendant 2 à 3 semaines et jusqu’à trois fois par an. Pour un adulte, la dose recommandée au quotidien est entre 600 mg et 1 g si elle est fraîche, à prendre le matin avant tout repas. Si elle est lyophilisée, une quantité plus faible suffit, soit entre 100 mg et 350 mg. En période de fatigue intense, on peut monter jusqu’à 400 mg. Il faut cependant éviter les surdosages comme le ferait une petite cuillère classique d’environ 1,2 g qui dépasse largement l’apport quotidien suggéré.

Pour profiter pleinement des bienfaits de la gelée royale, il convient de la consommer dans les six mois suivant l’acquisition lorsqu’elle est fraîche afin d’assurer son efficacité maximale.

Précautions et restrictions liées à l’usage de la gelée royale

La gelée royale peut poser des risques pour certaines personnes sujettes aux allergies, notamment celles réactives au miel, au pollen ou encore aux plantes telles que la marguerite. Il est important de souligner que des cas d’allergies sévères incluant des réactions anaphylactiques ont été observés, particulièrement chez les individus asthmatiques ou atteints d’eczéma.

De plus, il convient de rester vigilant quant à l’association de la gelée royale avec des substances hypotensives, car cette combinaison pourrait induire une baisse excessive de la pression artérielle. Bien qu’un incident isolé ait relié l’utilisation de gelée royale à un épisode hématurique chez un patient sous anticoagulant et atteint d’autres pathologies sévères, le lien direct n’a pas été formellement prouvé.

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent impérativement consulter un professionnel de santé avant toute consommation de gelée royale afin d’évaluer tout risque potentiel pour elles-mêmes ou leur enfant.

Pourriez-vous fournir le sous-titre à reformuler ?

Intéressé par une formation en apithérapie ?

Bientôt, un stage thématique accessible sur internet

Obtenez immédiatement notre guide des formations

Autres articles

Petit traité de naturopathie

administrateur

Compléments Alimentaires : Danger ?

administrateur

Access Bars – Trouver un praticien et se former en France

administrateur

Oligothérapie – Magnésium, lequel choisir ?

administrateur

Les astuces aroma de l’été : les jambes lourdes

administrateur

Huile drainante anti cellulite, ma recette naturelle

administrateur

Bain Anti-Stress, mon rituel détente

administrateur

Access Bars, la méthode au service du lâcher prise

administrateur

Syndrome métabolique : alerte au surpoids et à la santé

administrateur