Image default
Naturopathie

Soigner l’arthrose au naturel

Recevez en cadeau votre « Calendrier des Légumes de Saison ».

Au-delà des idées reçues, l’arthrose n’est pas une maladie exclusive aux seniors; elle peut se manifester dès la quarantaine. Bien qu’il n’y ait pas de remède miracle, les approches naturelles peuvent apporter un soulagement considérable. Dans ce contexte, Stéphanie Mezerai, naturopathe à Montauban, propose de traiter l’arthrose par le biais d’une perspective holistique.

La naturopathie voit l’être humain dans sa globalité et s’intéresse aux déséquilibres biochimiques pouvant affecter diverses parties du corps. Elle ne se limite donc pas au symptôme articulaire ou à la lutte contre l’inflammation. En effet, selon cette médecine douce, les troubles tels que l’arthrite et arthrose sont souvent dus à une acidose du milieu intérieur.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose, c’est cette affection qui trouble l’équilibre de notre cartilage sous l’effet délétère de l’inflammation et de l’oxydation. Cette maladie revêt plusieurs visages : qu’il s’agisse des cervicales, du dos, des lombaires ou encore nos hanches avec la coxarthrose, sans oublier les genoux, là on parle de gonarthrose, mais aussi les épaules, nos mains agiles et nos pieds sollicités au quotidien.

Les divers signes cliniques

Lorsqu’une articulation est touchée, la douleur se fait sentir, notamment sous pression. La capacité à bouger l’articulation concernée peut être réduite, entravant sa flexibilité et pouvant même mener à des déformations. Les genoux peuvent émettre des craquements spécifiques. Le matin, une raideur ou un engourdissement peut survenir et dans les cas de polyarthrite rhumatoïde, les douleurs sont particulièrement vives.

Il est également possible d’observer l’apparition graduelle de petites excroissances osseuses. Une inflammation entraîne rougeur, douleur accrue ainsi qu’un gonflement visible de l’articulation concernée.

Les zones fréquemment affectées par ces symptômes incluent la hanche (coxarthrose), le genou (gonarthrose) et les doigts. Ces manifestations sont moins communes en présence d’inflammation.

Facteurs potentiels

Les signes de l’arthrose se manifestent souvent après 65 ans, mais ils peuvent également survenir dès la quarantaine. Les facteurs de risque comprennent le surpoids et un mode de vie peu sain menant à une acidose et au stress. Une faiblesse du système immunitaire peut mener à des réactions auto-immunes qui endommagent les articulations. De plus, pratiquer intensivement du sport peut causer des traumatismes articulaires répétitifs.

Une mauvaise circulation sanguine ainsi qu’une perturbation hormonale liée à la ménopause, période où le corps cesse de produire certaines hormones bénéfiques pour les articulations, contribuent également à cette pathologie. À différencier de l’arthrite qui est caractérisée par une inflammation aiguë, l’arthrose se caractérise par une perte progressive de mobilité due à la détérioration du cartilage et aux changements osseux.

La présence dans l’organisme de substances irritantes franchissant l’intestin grêle aggrave le problème. Adopter une alimentation adaptée peut aider à ralentir la progression de cette maladie très douloureuse pouvant limiter grandement les mouvements au quotidien.

Soulager l’arthrose grâce à la naturopathie

Pour lutter contre l’arthrite, il est primordial de s’attaquer aux facteurs déclencheurs tant alimentaires que comportementaux. Une alimentation moins acide et une réduction du stress sont essentielles pour diminuer les inflammations articulaires. De même, il est recommandé d’éviter la sédentarité et le surmenage.

Le nettoyage des organes émonctoires facilite l’élimination des cristaux responsables de l’arthrite. Boire abondamment et favoriser les plantes diurétiques telles la piloselle ou l’ortie stimulent le travail des reins dans ce processus d’épuration. Encourager la transpiration à travers des bains chauds ou le sauna permet aussi à la peau de mieux jouer son rôle purificateur.

Quant aux poumons, ils bénéficient grandement d’exercices en plein air qui renforcent leur capacité à évacuer les toxines via une respiration profonde.

Il reste cependant crucial de consulter un naturopathe avant toute démarche thérapeutique basée sur les plantes pour écarter tout risque lié à d’éventuelles contre-indications. Ce spécialiste pourra vous guider vers une stratégie adaptée et personnalisée.

Alimentation, un outil crucial contre l’arthrose !

Certaines habitudes alimentaires favorisent la réduction de l’inflammation et renforcent les défenses anti-oxydantes de notre corps. Pour cela, il est conseillé d’éviter le gluten et le lactose qui peuvent augmenter la perméabilité intestinale et entraîner des inflammations. Il est préférable d’opter pour des huiles saines comme celles d’olive ou de colza, consommées crues, afin de bénéficier d’un équilibre correct entre les omégas 3 et 6. Également, privilégiez la cuisson avec de l’huile d’olive ou de coco en remplacement des huiles trop riches en oméga 6.

Incluez dans votre alimentation quotidienne des noix, amandes et graines moulues telles que celles de lin ou chanvre. Des légumes feuillus verts comme les épinards ainsi que du poisson riche en oméga 3 sont également à mettre au menu régulièrement. Minimisez votre consommation de graisses saturées issues du beurre, produits laitiers et viande rouge.

La consommation accrue d’aliments antioxydants est vivement recommandée : multipliez les portions de fruits rouges, ananas, kiwis ainsi que divers légumes tels que choux et tomates pour un apport suffisant en vitamines C et E. Pour combattre l’inflammation efficacement, intégrez à vos repas du curcuma frais ou en poudre associé au gingembre; ces épices gagnent à être mélangées avec un peu d’huile d’olive pour une meilleure absorption.

Il faut rester vigilant par rapport au surpoids qui peut fortement solliciter les articulations. Privilégiez donc les aliments à faible index glycémique tout en évitant ceux raffinés comme le pain blanc ou le riz ; choisissez plutôt leurs alternatives complètes riches en fibres.

Enfin, ne sous-estimez pas l’intérêt d’une consultation chez un naturopathe compétent qui saura vous guider vers une nutrition adaptée à vos objectifs pondéraux sans risquer une quelconque carence nutritive.

Soulager l’arthrose naturellement – Favoriser la reminéralisation !

La prêle des champs est une plante aux multiples bienfaits. Elle se distingue par sa capacité à favoriser à la fois le drainage de l’organisme et à contribuer au renouvellement des minéraux, ce qui s’avère bénéfique pour la santé osseuse. Sa teneur élevée en silice en fait un allié précieux. Consommer cette plante sous forme de tisane peut prévenir la fatigue rénale liée à son utilisation excessive.

D’autres informations utiles

Pour renforcer la minéralisation, optez pour des aliments riches en chlorophylle et privilégiez l’apport de magnésium marin. Pour une flore intestinale saine, n’oubliez pas les probiotiques. Et pour la touche finale, le gel de silice est un atout. Adaptation aux besoins individuels est essentielle.

Vitamines et éléments-traces

Les légumes verts feuillus sont riches en vitamines D et K, essentielles pour une bonne assimilation du calcium par l’organisme. L’exposition solaire permet de synthétiser naturellement la vitamine D tandis que pendant les mois plus sombres, un apport supplémentaire via l’huile de foie de morue, peut être envisagé pour pallier les carences. Incorporer des produits tels que le foie de morue dans son régime, idéalement sous forme non fumée et achetée en magasin bio, est recommandé.

Pour prévenir la déminéralisation osseuse, il est également conseillé d’augmenter sa consommation en potassium. Ce dernier se trouve abondamment dans les bananes, mais aussi dans une variété de fruits frais, légumes et légumineuses. Il contribue à neutraliser l’acidité corporelle qui peut entraîner une perte calcaire.

Il ne faut pas négliger l’impact profond qu’une alimentation saine peut avoir sur notre bien-être global. Dans cette optique, consulter un naturopathe pourrait s’avérer utile. Un expert peut proposer un plan nutritionnel adapté à chaque individu et des compléments spécifiques pour traiter les inflammations chroniques tout en soutenant un mode de vie sain sur le long terme. Cela implique cependant une ouverture au changement alimentaire, étape cruciale pour quiconque recherche une amélioration tangible de sa santé physique.

L’arthrose de manière naturelle – Détente !

Un massage bien-être favorise la circulation sanguine et l’élimination des toxines grâce à ses actions détoxifiantes. Il est bénéfique d’agrémenter cette pratique avec des huiles essentielles choisies pour optimiser les résultats.

Pratiquer des activités comme le yoga ou le qi gong contribue à préserver la mobilité et l’assouplissement musculaire, limitant ainsi la rigidité articulaire. Ces exercices doivent être réalisés avec douceur pour profiter pleinement de leurs bienfaits sur les amplitudes articulaires et renforcer efficacement les muscles, ce qui est indispensable au soutien des articulations touchées.

Il est également primordial de veiller à un sommeil réparateur puisque c’est durant cette période que notre corps se purifie naturellement de ses acides.

Enfin, intégrer dans son quotidien des pratiques telles que la sophrologie ou la méditation de pleine conscience peut grandement contribuer à un état de bien-être général.

Luttez contre l’arthrose – Pratiquez une activité physique !

Nager et pédaler boostent le cardio et la forme, tout en chassant le stress et en équilibrant notre poids.

Se balader parmi les arbres enrichit l’air qu’on respire.

Combattre naturellement l’inflammation et la souffrance liées à l’arthrose

L’utilisation des huiles essentielles

L’huile essentielle de gaulthérie est idéale pour soulager les douleurs articulaires telles que le rhumatisme ou l’arthrite grâce à son action anti-inflammatoire marquée. Elle contient majoritairement du salicylate de méthyle, un composant qui agit similairement à l’aspirine. Il convient toutefois d’être prudent si vous êtes sous traitement anticoagulant ou allergique à l’aspirine.

Pour renforcer ses bienfaits, on peut la combiner avec l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, reconnue pour ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires prononcées.

Avant toute utilisation des huiles essentielles, prudence est de mise notamment chez les femmes enceintes et face aux potentiels risques allergiques. Pour s’en assurer, une simple application dans le creux du coude permettra de détecter une éventuelle réaction allergique.

Protecteurs du cartilage

Avec l’avancée en âge, nos cartilages perdent de leur vigueur, la production de glucosamine, essentielle à leur bonne santé, diminue. Cette substance est synthétisée naturellement par le corps et contribue à maintenir les articulations souples. Pour pallier cette baisse, des compléments alimentaires sont disponibles et peuvent soulager les douleurs liées aux problèmes articulaires comme l’arthrose.

La chondroïtine, quant à elle, fait partie intégrante du cartilage. Bien qu’elle soit présente dans certains suppléments en association avec la glucosamine, leur efficacité combinée reste incertaine selon les études actuelles.

Face aux troubles articulatoires, une prise régulière de 500 mg de glucosamine trois fois par jour sur une durée minimale de six semaines pourrait être bénéfique pour freiner la dégradation des cartilages et pour apporter un confort notable au niveau des articulations. Les sources commerciales de ces substances proviennent souvent des coquilles de crustacés ou du tissu conjonctif bovin.

L’usage des oligo-éléments

Les minéraux essentiels, connus sous le nom d’oligo-éléments, jouent un rôle clé dans la consolidation de notre organisme. Ils contribuent en effet significativement à la solidité et au bon fonctionnement de nos structures corporelles.

Parmi eux se trouve le cuivre, indispensable à la fabrication des tissus conjonctifs grâce à sa capacité à favoriser la production de collagène et d’élastine. Ces deux protéines sont vitales pour maintenir l’élasticité et la résistance de notre peau ainsi que d’autres tissus.

Le manganèse est un atout majeur pour les articulations puisqu’il participe activement à la régénération du cartilage, tandis que le silicium intervient dans le processus vital qu’est celui de calcification osseuse, garantissant ainsi des os solides.

Non moins important, le soufre s’avère nécessaire pour produire des chondroïtines-sulfates, composants cruciaux du cartilage qui lui confèrent sa force et sa flexibilité.

Enfin, nous avons aussi besoin du zinc, qui joue un rôle prépondérant dans le renforcement des os par son action sur les fibroblastes osseux ; ces cellules spécialisées sont responsables de l’édification et du maintien de l’ossature.

Ces oligo-éléments sont donc indispensables au bien-être structurel du corps humain. Il est fondamental d’en assurer une bonne alimentation ou supplémentation pour garder une ossature robuste et des articulations souples.

Comment utiliser les ventouses

Les ventouses représentent une méthode thérapeutique favorisant la circulation sanguine et lymphatique, en particulier chez les patients souffrant d’inflammations ou de fibrose. Elles ont aussi un effet bénéfique pour purifier l’organisme des agressions extérieures grâce à l’élimination des toxines.

Cette technique offre une action antidouleur, énergisante et stimulante sur la circulation, elle est souvent employée sur les points d’acupuncture pour soulager les zones affectées par la douleur. Les cultures asiatiques continuent à valoriser son usage pour ces bienfaits.

Pour ceux qui cherchent des remèdes naturels contre l’arthrose, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un naturopathe. Un spécialiste saura adapter le traitement aux besoins spécifiques de chaque individu. Il vous guidera vers un régime personnalisé et peut recommander diverses pratiques naturopathiques telles que l’aromathérapie ou encore l’utilisation des ventouses. Le rôle du naturopathe est d’accompagner ses patients dans leur quête d’une santé optimale en leur fournissant les outils nécessaires pour être acteur de leur propre bien-être.

Autres articles

La relaxation : incontournable moment anti-stress

administrateur

Syndrome prémenstruel et fleurs de Bach

administrateur

Les nanas et la cellulite : l’aromathérapie à votre secours

administrateur

Anti-poux naturel, les solutions

administrateur

L’automne en naturopathie

administrateur

L’équilibre acido-basique ke sako ?

administrateur

ZOOM SUR : LA METHODE FRANCE GUILLAIN

administrateur

Halte au Gaspillage, Zéro déchets !

administrateur

Secrets de Naturopathes : Le Livre

administrateur