Image default
Naturopathie

Ravintsara, un hiver tranquille avec l’aromathérapie

En pleine période hivernale, tournez-vous vers l’alliée idéale pour renforcer vos défenses face aux virus comme la grippe : l’huile essentielle de Ravinstara. Selon Stéphanie Mezerai, naturopathe aguerrie, elle s’impose comme un rempart efficace contre les assauts microbiens saisonniers.

L’Histoire du Ravintsara

Originaire de Madagascar, le ravintsara est réputé pour ses multiples bienfaits. Les habitants de l’île l’utilisent quotidiennement et son efficacité contre les virus attire désormais l’attention en Occident.

L’huile essentielle de ravintsara se distingue par ses propriétés antivirales puissantes qui offrent une solution alternative aux médicaments classiques face à des agents pathogènes toujours plus résistants. Elle s’impose comme un incontournable dans la trousse d’aromathérapie, surtout pour ceux qui découvrent cette pratique.

Cette huile est également remarquable pour sa sécurité d’utilisation. Elle ne présente pas de toxicité et convient même aux très jeunes, ce qui constitue une exception dans le domaine des huiles essentielles. Toutefois, une consultation avec un spécialiste est recommandée avant utilisation chez les enfants.

En plus d’être un allié contre les infections virales telles que la grippe ou la bronchite grâce à ses vertus expectorantes et anticatarrhales, le ravintsara aide aussi lors de périodes fatigantes ou stressantes en agissant comme relaxant tant physique que psychique.

Ses bienfaits

L’huile de ravintsara se révèle être un agent anti-viral remarquable, particulièrement contre les affections des voies respiratoires supérieures. Ses propriétés anti-infectieuses servent à prévenir les complications bactériennes qui peuvent suivre une infection virale.

Elle possède également des vertus antispasmodiques et analgésiques, soulageant ainsi la douleur. En outre, elle contribue au bon fonctionnement du système lymphatique en favorisant le drainage.

Au niveau musculaire, cette huile essentielle agit comme un relaxant et participe à l’élimination des amas graisseux tout en combattant la rétention d’eau. De plus, son effet stimulant sur le système immunitaire est notable puisqu’elle active les glandes surrénales.

En matière de récupération cutanée, elle accélère la guérison des plaies. Sur le plan nerveux, l’huile de ravintsara régule sans exciter et offre même un soutien en cas de dépression, aidant à retrouver un équilibre nerveux sain.

Ses instructions

Se sentir patraque peut souvent être le signe d’une grippe. Si la gorge vous démange ou vous fait mal, il s’agit peut-être d’une angine. Attention aussi à la souche spécifique qu’est la grippe H1N1, connue sous le nom de grippe aviaire. L’épuisement psychologique se manifeste par une fatigue nerveuse. Tout cela pourrait indiquer une faible immunité, signifiant que votre corps a du mal à combattre les infections.

Lors d’un massage

Mélangez une goutte d’essence avec quatre gouttes d’huile d’amande douce. Appliquez ce mélange sur la voûte plantaire pour en ressentir les bienfaits.

Actuellement diffusé

Pour purifier l’air d’un espace, il suffit de déposer quelques gouttes d’huile essentielle sur un diffuseur, ou même dans une petite vasque. Cela contribue à créer une atmosphère saine et agréable.

Par voie buccale

L’huile essentielle de ravintsara est consommable avec du miel ou de l’huile d’olive. Consultez un professionnel pour connaître la quantité adéquate.

Consignes d’emploi

L’huile essentielle de ravintsara, reconnue pour sa grande tolérance, est particulièrement indiquée pour les tout-petits. Néanmoins, elle nécessite une utilisation attentive et mesurée.

À éviter pour :

Certaines personnes doivent faire preuve de prudence avec l’aromathérapie, notamment :

– Les femmes qui sont enceintes ou qui allaitent.
– Les enfants de moins de trois ans, sauf avis contraire d’un professionnel.
– Ceux ayant une réaction allergique aux composants comme le limonène ou le linalol.
– Les asthmatiques et les épileptiques devraient consulter un spécialiste avant toute utilisation.

Il est également important de noter que les huiles essentielles peuvent interagir avec des traitements médicamenteux. Il est donc recommandé de demander conseil à votre médecin si vous suivez une thérapie médicamenteuse.

Enfin, il existe une confusion fréquente entre le ravintsara et un autre produit similaire nommé ravensare aromatique. Soyez vigilant lors de l’achat pour éviter toute erreur.

Son document d’identité

L’huile essentielle de camphre, originaire de Madagascar, est extraite des feuilles du Cinnamomum camphora, un arbre cultivé à l’état sauvage. Cette essence pure et naturelle réunit divers composants organiques tels que les alcools terpéniques, parmi eux l’alpha-terpinéol, en plus des oxydes terpéniques incluant le 1,8-cinéole et des terpènes comme les pinènes. Contrairement à la variété utilisée au Japon qui contient une concentration élevée en camphre, celle-ci en possède peu ou point.

Source de l’image :
Découvrez les bienfaits de l’aromathérapie

Autres articles

Recettes gourmandes detox – 50 recettes pour te faire du bien

administrateur

Coloration Végétale : Le Henné Naturel

administrateur

Le magazine Naturelles – 100 % Naturo et bientôt en kiosque !

administrateur

Naturopathie – Conseils pour un passage à l’heure d’hiver tout en douceur.

administrateur

La cellulite qu’est-ce que c’est ?

administrateur

Rendez-vous bien-être à Nantes : les Clés de la naturopathie

administrateur

Endométriose et EFT – Gérer la douleur au quotidien

administrateur

Rhinite allergique saisonnière & Naturopathie

administrateur

Huile essentielle de Bois de rose – Aromathèque

administrateur