Image default
Naturopathie

Prise de poids et ménopause, s’aider de la naturopathie

La ménopause représente une étape naturelle marquant la fin de la fertilité chez la femme. Cet événement se caractérise par l’arrêt de production des hormones ovariennes essentielles à la reproduction. Bien que souvent associée à certains désagréments comme les bouffées de chaleur et l’augmentation du poids, il ne s’agit pas d’une fatalité.

En effet, toutes les femmes ne vivent pas cette transition de la même manière. Certaines conservent leur silhouette sans difficulté majeure. Cela peut être attribué à divers facteurs tels qu’un mode de vie serein, une activité physique régulière et un bon fonctionnement des glandes surrénales qui contribuent à atténuer les symptômes inconfortables.

Quant à la période précédant immédiatement la ménopause, nommée pré-ménopause, elle est souvent caractérisée par une irrégularité du cycle menstruel débutant généralement autour de 45 ans. Cette phase peut comporter son propre ensemble de troubles hormonaux mais n’est pas systématique pour toutes.

Il y a plusieurs approches issues notamment de la naturopathie qui offrent des pistes pour naviguer plus aisément ces changements corporels et maintenir un bien-être général durant ces périodes transitoires.

La prise de poids à la ménopause est-elle une fatalité ?

L’idée reçue selon laquelle la ménopause serait responsable de l’augmentation de poids est incorrecte. En réalité, c’est le ralentissement naturel du métabolisme dû à l’avancée en âge qui entraîne une combustion moins efficace des calories par notre corps. Ce phénomène s’explique par un changement dans notre composition corporelle : au fil du temps, nos muscles se font plus discrets, tandis que le gras prend davantage de place.

Il est à noter qu’une personne adulte normale a un taux de masse graisseuse situé entre 20 et 25 % de son poids total. Cependant, avec les années qui passent – souvent dès la quarantaine ou cinquantaine -, il n’est pas rare de constater un accroissement pondéral modeste mais progressif.

Nos muscles jouent un rôle clé même en dehors des sessions sportives ; ils contribuent significativement au métabolisme basal et donc à la dépense calorique quotidienne. En perdant du muscle, on observe une baisse logique dans notre capacité à brûler des calories. Pour garder le cap sur sa santé et son poids, il devient alors crucial d’ajuster ses habitudes alimentaires et d’incorporer régulièrement une activité physique à son mode de vie.

Gonflement et ménopause – Origines

La prise de poids chez les femmes peut souvent s’expliquer par le stress, qui impacte aussi bien l’alimentation que le niveau d’activité physique. Les femmes subissent fréquemment des périodes de stress intense, ce qui n’est pas sans conséquences sur leur santé.

En effet, un taux élevé de cortisol, la « hormone du stress », perturbe la réponse du cerveau aux œstrogènes. Pendant la ménopause, même si une femme possède un taux adéquat d’œstrogène, le stress peut déclencher des symptômes comme les bouffées de chaleur. Prendre un supplément d’œstrogène dans cette situation ne réglera pas le problème et pourrait même entraîner un surplus d’œstrogènes. Cela pourrait se traduire par une augmentation de poids, de la rétention d’eau et divers autres symptômes liés à cet excès hormonal.

Conseil de la rédaction

Pendant la ménopause, le déclin des œstrogènes favorise une diminution de la masse musculaire dans les zones inférieures du corps. Cette chute hormonale rend inéluctable la transformation de la silhouette féminine : alors que les cuisses tendent à s’affiner, taille et hanches ont tendance à s’élargir. En conservant un style de vie identique à celui d’avant cette période, il est probable d’observer une augmentation du poids corporel due principalement à cette perte musculaire.

Gagner du poids pendant la ménopause

Le gain de poids chez les femmes en ménopause est généralement compris entre 4 et 5 kilos

Si vous ne faites pas suffisamment d’exercice et conservez vos anciennes habitudes alimentaires, vous pourriez grossir. Cela est lié au ralentissement du métabolisme de base, qui correspond à l’énergie dépensée par le corps au repos. À cela s’ajoute souvent une consommation accrue de sucreries, possiblement provoquée par des changements hormonaux entraînant grignotages et envies subites.

Par ailleurs, un trouble appelé hypothyroïdie peut être responsable d’une prise de poids accompagnée de fatigue. Ce problème est communément associé à un stress prolongé affectant les glandes surrénales, ce qui impacte directement la fonction thyroïdienne.

Gestion du poids à la ménopause – Astuces naturelles

Gain de poids à la ménopause – Évitez les diètes sévères !

Si vous constatez une légère augmentation de poids, il n’est pas recommandé d’opter pour un régime strict. Les changements hormonaux rendent la situation plus complexe et il est préférable de commencer par faire le point sur vos besoins alimentaires réels.

Durant la ménopause, imposer à votre corps des contraintes alimentaires excessives peut perturber son équilibre naturel. Plutôt que de viser une perte de poids rapide et rigide, privilégiez une approche douce qui vous permettra d’atteindre un poids stable sans désorganiser votre métabolisme.

Il est essentiel d’éviter les régimes draconiens qui peuvent provoquer des troubles du comportement alimentaire comme les compulsions. Pour cela, un retour progressif vers une alimentation équilibrée est vivement conseillé.

Nous avons apprécié !

Optez pour une alimentation saine et pleine de vie !

Intégrez davantage de végétaux crus et certifiés bio dans votre alimentation pour bénéficier de leurs bienfaits naturels. Optez pour des protéines de haute qualité, qu’elles soient d’origine animale comme le poisson gras ou la volaille biologiques, ou végétale à travers les graines et légumineuses complétées par des céréales intégrales. Elles sont essentielles au maintien d’un poids stable en régulant l’appétit grâce à leur capacité à équilibrer la glycémie.

Il est également crucial d’augmenter votre apport en fibres, particulièrement si vous êtes une femme naviguant autour de la ménopause. Viser 30 g de fibres quotidiennement peut aider à contrôler votre appétit en modérant les niveaux de ghréline tout en stabilisant la glycémie, ce qui contribue à un meilleur contrôle du poids.

YUMI, une excellente option pour se ravitailler en jus frais de fruits et légumes !

Il est crucial d’adapter ses habitudes alimentaires pendant la ménopause. Respectez votre appétit en évitant de vous forcer à finir vos repas et intégrez des encas sains si vous ressentez la faim avant le déjeuner ou le goûter. Distinctement du grignotage impulsif, ces petites pauses doivent être pensées et calmes, sans excès calorique.

Face à l’augmentation de la rétention d’eau durant cette période, stimulez votre circulation avec des méthodes comme le brossage à sec et l’utilisation de plantes diurétiques telles que l’artichaut ou le pissenlit pour aider votre corps à éliminer les toxines.

Pour ceux qui cherchent une approche différente, envisagez une monodiète courte. Elle peut être tentée sur un seul repas ou étalée sur quelques jours pour purifier l’organisme.

L’exercice physique reste essentiel : il contribue au maintien de la masse musculaire et aide à stabiliser votre métabolisme. Il diminue également les symptômes désagréables tels que les bouffées de chaleur tout en réduisant les risques accrus post-ménopause liés aux maladies cardiaques et autres complications santé.

Enfin, préservez une qualité de vie sereine. Organisez judicieusement vos activités quotidiennes, pratiquez des techniques relaxantes comme la méditation ou le yoga pour contrer le stress. Veillez aussi à entretenir un sommeil réparateur grâce à une routine nocturne apaisante. Accordez-vous régulièrement des moments personnels pour lire ou prendre soin de vous afin d’améliorer votre bien-être général durant cette transition importante qu’est la ménopause.

Anticiper la ménopause

Gérer son poids et bien vivre la transition de la ménopause sont des préoccupations courantes. Un accompagnement par un naturopathe peut s’avérer bénéfique. Celui-ci aura recours à diverses méthodes naturelles pour apaiser les symptômes, notamment en utilisant des plantes médicinales. En fonction de votre situation personnelle, il saura vous orienter vers une alimentation adaptée et élaborera un programme personnalisé.

Les femmes approchant de la cinquantaine peuvent ainsi aborder cette étape avec confiance grâce à l’aide d’un naturopathe. Il est conseillé de ne pas attendre les premiers signes pour consulter; prendre soin de sa santé au préalable peut atténuer l’impact des changements liés à la ménopause.

Gain de poids à la ménopause – Se renseigner

La préménopause, phase précédant l’arrêt définitif des règles, peut s’avérer complexe. Pour la traverser avec aisance, il est essentiel de comprendre ses mécanismes et impacts sur le corps. Conseillé par le Dr John-R Lee, un suivi médical permet d’identifier les symptômes et d’opter pour des traitements adaptés.

La ménopause ne signifie pas la fin de la vitalité féminine. Au contraire, selon Christiane Northrup, c’est une période propice à cultiver son bien-être physique et mental. Une attitude positive et proactive face aux transformations du corps contribue à une meilleure qualité de vie durant ces années de transition.

Les désagréments quotidiens liés à la ménopause peuvent être allégés grâce aux recommandations du Dr Réjean Savoie. Il préconise des stratégies concrètes pour atténuer bouffées de chaleur, troubles du sommeil ou sautes d’humeur : alimentation équilibrée, activité physique régulière ou encore gestion du stress sont autant d’alliés contre ces maux.

Le yoga se révèle être un excellent moyen pour appréhender sereinement cette étape-clé dans la vie d’une femme. Dinah Rodrigues souligne qu’une pratique régulière aide non seulement à maintenir une bonne condition physique mais participe aussi à l’équilibre émotionnel nécessaire pour faire face aux changements hormonaux inhérents à cette période.

Autres articles

Le miel de Manuka

administrateur

La méthode du flux instinctif, ke zako ?

administrateur

Ayurveda – Médecine ayurvedique ke sako ?

administrateur

Les huiles essentielles en cuisine !

administrateur

Ginseng rouge : ses bienfaits sur la santé

administrateur

Hyperactivité chez l’enfant & alimentation

administrateur

Les graines de Chia sont elles vraiment magiques ?

administrateur

Huiles essentielles spéciales Stress

administrateur

Ravintsara, un hiver tranquille avec l’aromathérapie

administrateur