Image default
Naturopathie

Remèdes naturels anti-chute de cheveux

Offert spécialement pour toi, reçois le « Calendrier des Légumes de Saison ».

Si tu perds tes cheveux plus que d’ordinaire, il est crucial d’en identifier la cause avant tout. Cela dit, je dispose de remèdes naturels issus de mes expériences en naturopathie qui pourraient t’aider à combattre cette chute capillaire.

Perte de cheveux : les raisons ?

Il est tout à fait normal de perdre quelques cheveux quotidiennement, car ils ont une durée de vie limitée. Chez l’homme, cette perte naturelle s’étend sur environ trois ans, tandis que chez la femme, elle peut aller jusqu’à six ans. On considère normale une chute quotidienne variant de 50 à 100 cheveux.

Néanmoins, certains facteurs peuvent accentuer cette perte :

  • Les variations saisonnières
  • Le bouleversement hormonal lié à des événements tels que la grossesse ou la ménopause
  • Une période stressante sur le plan émotionnel
  • L’effet secondaire après une opération chirurgicale ou la consommation de médicaments spécifiques, comme ceux contre le cholestérol.

Dans ces cas-là, si la chute semble anormale ou si l’on observe un clairsemement notable des cheveux, il convient d’en discuter avec son médecin.

D’autres situations moins communes mais significatives peuvent également engendrer une perte capillaire chronique :

– Une insuffisance en fer
– Des dysfonctionnements thyroïdiens
– Un déséquilibre hormonal qui nécessitera un traitement adéquat

La pelade est aussi un trouble moins courant affectant moins d’un pourcent de la population. Il se manifeste par des pertes localisées et circulaires distinctives dans les chevelures. À première vue d’anomalie capillaire sévère, il est primordial de consulter rapidement un professionnel de santé.

Attitude à tenir face à la perte de cheveux

Pour maintenir une chevelure en pleine santé, privilégiez des soins capillaires modérés. Une trop grande fréquence de lavages hebdomadaires peut nuire à la vigueur de vos cheveux. Il est recommandé de se limiter à un maximum de deux ou trois shampooings par semaine, particulièrement si vos cheveux ont tendance à s’huiler rapidement.

Optez pour des produits nettoyants doux et naturels. Les shampoings biologiques sans sulfates sont un excellent choix pour respecter l’équilibre capillaire. Pour aller plus loin dans le soin naturel, explorez l’usage des poudres végétales comme le Rhassoul, le Shikakai, le Sidr ou encore le Kalpi Tone. Ces alternatives contribuent à la robustesse de votre tignasse tout en lui offrant les nutriments essentiels.

Découvrez notre sélection d’articles sur les poudres végétales pour cheveux et apprenez à prendre soin de votre crinière naturellement.

Adoptez la méthode du layering pour vos cheveux : une routine qui peut transformer votre coiffure. Si vous avez l’habitude de toujours attacher vos longs cheveux, prenez garde. Cette habitude pourrait les affaiblir et même accélérer leur chute. Essayez de ne pas trop serrer vos attaches et de laisser vos cheveux libres régulièrement.

Méfiez-vous des colorations chimiques, souvent pleines d’additifs agressifs comme l’ammoniaque ou le paraben. Pour celles qui ne peuvent renoncer à la couleur, le henné est une alternative naturelle bien plus douce.

Certains croient que se couper les cheveux lors d’une pleine lune contribue à leur force et diminue la casse. Explorez également l’idée intrigante d’une coupe énergétique pour revitaliser votre chevelure.

Faites attention aux carences alimentaires qui peuvent impacter la santé de vos cheveux et ajustez votre alimentation en conséquence. Par ailleurs, envisagez une cure de levure de bière, connue pour ses bienfaits sur les ongles et les cheveux.

Solutions naturelles pour prévenir la perte de cheveux : conseils pratiques à suivre dans ce guide recommandé

Traitements naturels pour prévenir la perte de cheveux localement

Mon approche des huiles essentielles

Pour lutter contre la perte capillaire, adoptez des traitements ciblés. Exploitez les vertus des huiles essentielles comme le cèdre de l’Atlas ou encore le romarin, connues pour revitaliser le cuir chevelu et encourager la croissance des cheveux. L’application régulière est cruciale pour bénéficier de leurs effets fortifiants.

Il est important de noter que ces remèdes ne conviennent pas à tout le monde : ils sont déconseillés aux enfants ainsi qu’aux dames en gestation ou qui allaitent.

Étape 1 : Masser le cuir chevelu pour lutter contre la chute des cheveux

La veille de ton lavage capillaire, concocte un soin naturel pour nourrir ton cuir chevelu. Dans 20 ml d’huile d’amande et de germe de blé, mélangez équitablement des essences bienfaisantes : ylang-ylang, romarin verbenone et baie Saint Thomas, à raison de cinq gouttes pour chacune. Applique délicatement cette potion sur le cuir chevelu en massant doucement pour dynamiser la circulation sanguine locale. L’idéal est de laisser agir ce masque durant toute une nuit avant de procéder à un shampoing classique au réveil.

Étape 2 : Shampoing pour renforcer les cheveux

Pour chouchouter votre chevelure, enrichissez votre shampooing habituel avec une touche aromatique. Optez pour deux gouttes d’une huile essentielle de votre choix : que ce soit la vivifiante baie St Thomas, l’exotique ylang ylang ou le boisé cèdre Atlas. Privilégiez un shampooing doux pour cette opération.

Prenez le temps de bien masser votre cuir chevelu du bout des doigts, en effectuant des mouvements circulaires pour stimuler la circulation et renforcer l’efficacité du traitement. Après avoir pris soin d’appliquer le mélange sur vos racines, patientez quelques instants avant de rincer abondamment à l’eau claire. Cela permettra aux propriétés bénéfiques des huiles essentielles de s’imprégner efficacement et de nourrir en profondeur votre cuir chevelu.

Étape 3 : Masque pour prévenir la perte de cheveux

Prenez soin de vos cheveux chaque semaine avec un masque pré-lavage pour limiter la chute des cheveux.

Pour le préparer, combinez dans une coupelle :

  • La moitié d’un avocat bien mûr écrasé
  • Une cuillérée de miel bio liquide
  • Une cuillerée à soupe d’huile d’amande douce
  • Deux gouttes d’huile essentielle de romarin à verbenone

Massez doucement votre cuir chevelu avec cette mixture et attendez une heure avant de vous laver les cheveux.

Étape 4 : L’utilisation d’une eau de rinçage contre la perte des cheveux

Pour préparer cette boisson, commencez par chauffer doucement un litre d’eau. Ajoutez-y ensuite :

  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 2 cuillères à soupe de miel bio liquide
  • Le jus fraîchement pressé d’un demi citron

Mélangez le tout jusqu’à obtenir une solution homogène et savourez.

Solutions naturelles pour prévenir la perte de cheveux – Agir de l’intérieur également !

La santé capillaire est un miroir de notre bien-être général, à l’image de la peau. Pour des cheveux éclatants, il faut plus que des soins externes. Voici les nutriments vitaux :

Sans eux, impossible d’afficher une crinière resplendissante !

Les protéines

Pour prévenir la détérioration de la qualité de tes cheveux, il est crucial d’adopter une alimentation riche en protéines. Ces nutriments jouent un rôle fondamental dans la constitution des cheveux et sont nécessaires à la production de kératine. Veille donc à inclure des sources de protéines, qu’elles soient animales comme le bœuf, le poisson ou les œufs, ou végétales telles que les légumineuses et les noix, dans chacun de tes repas pour maintenir une crinière éclatante et résistante.

Les vitamines B

Pour favoriser une bonne régénération des cellules du cuir chevelu, il est crucial d’adopter une alimentation riche en vitamines B. Veille à consommer quotidiennement des légumes et des fruits frais, de préférence issus de l’agriculture biologique. Intègre aussi dans ton alimentation des légumineuses sèches, du pain complet ou autres céréales intégrales. N’oublie pas les feuilles vert sombre qui sont bénéfiques pour la chevelure, tout comme le pollen et la levure de bière. Enfin, enrichis tes repas avec du germe de blé ou encore des algues marines pour un apport optimal en ces vitamines essentielles.

Les Acides Gras Oméga-3

Pour maintenir notre corps en pleine forme, il est crucial de consommer des Omegas 3, car nous ne sommes pas capables de les produire naturellement. Ces nutriments sont essentiels pour la santé et notamment celle du cuir chevelu.

Il est donc conseillé d’inclure dans nos repas des aliments riches en acides gras comme :

  • Les poissons à chair grasse
  • L’huile de lin
  • Les noix

Ces sources alimentaires contribuent efficacement à l’apport nécessaire en Omegas 3.

Le fer

L’insuffisance de fer peut causer la chute des cheveux, étant donné son rôle clé dans leur renouvellement. Pour favoriser l’absorption du fer, il est conseillé d’éviter les boissons comme le café et le thé qui contiennent des tanins.

Pour pallier ce manque, voici une sélection d’aliments à privilégier :

  • Brocoli, savoureux qu’il soit cru ou cuit à la vapeur
  • Choux de Bruxelles, excellente source de nutriments
  • Poivron rouge, pour colorer et enrichir vos plats
  • Persil, pour relever vos recettes d’une note fraîche
  • Viande rouge, idéale pour les personnes ne suivant pas un régime végétarien

Introduire ces éléments dans votre alimentation pourrait aider à rétablir les niveaux de fer et par conséquent réduire la perte capillaire.

La vitamine C

La vitamine C joue un rôle clé en renforçant l’absorption du fer dans notre corps. Elle est aussi cruciale pour stimuler la synthèse du collagène, essentiel à la santé de nos tissus.

Le Zinc

Pour éviter de voir tes cheveux tomber, assure-toi d’avoir un apport suffisant en zinc. Cet élément est crucial pour maintenir une belle crinière !

Le soufre

Le soufre est reconnu pour son rôle clé dans l’embellissement et la consolidation des structures capillaires et unguéales. Élément fondamental dans la création de certains acides aminés, il participe activement à la production de protéines essentielles telles que la kératine, élément vital de nos cheveux, ongles, et même de l’épiderme.

Pour bénéficier des avantages du soufre sur votre santé capillaire et cutanée, plusieurs aliments riches en cet élément sont à privilégier :

  • L’œuf : une source quotidienne facile à intégrer au régime alimentaire.
  • L’oignon et l’ail : non seulement ils relèvent le goût des plats mais renforcent également vos phanères.
  • Les produits de la mer comme le poisson ou les fruits de mer, gorgés d’éléments bénéfiques dont le soufre.
  • La viande : elle complète cette liste par sa richesse naturelle en nutriments soutenant votre beauté externe.

En somme, inclure ces denrées dans vos repas pourrait contribuer grandement à fortifier vos cheveux et ongles tout en nourrissant votre peau.

La clé ? Tenacité et attente !

J’espère que mes astuces pour combattre la chute des cheveux t’auront été bénéfiques. Patience est le maître-mot, car les résultats peuvent prendre du temps à se manifester.

Néanmoins, si malgré ces efforts tu ne constates aucune amélioration après six mois, ou si la situation s’aggrave, il est crucial de consulter un professionnel de santé. Une déficience en fer, un trouble thyroïdien ou un déséquilibre hormonal sont autant de raisons qui nécessitent une intervention médicale appropriée.

Pour des cas spécifiques comme la pelade ou l’alopécie androgénique, les remèdes naturels risquent d’être insuffisants. Dans ces situations où le problème persiste ou laisse place au doute, seul l’avis d’un médecin pourrait apporter une solution adaptée.

Autres articles

Voyage sonore au pays des bols tibétains

administrateur

Les produits maison : le liquide vaisselle

administrateur

Tisane drainante & anti-cellulite, ma recette

administrateur

Mono diète, c’est parti pour le grand nettoyage

administrateur

Naturopathie – Huile de Périlla, faites le plein d’omega 3 !

administrateur

Sport et Gestion du Stress

administrateur

Ramadan, préparer son jeûne avec la naturopathie 1/2

administrateur

La Gemmothérapie, soutenir la santé par les bourgeons !

administrateur

Compléments Alimentaires : Danger ?

administrateur