Image default
Naturopathie

Grossesse et sexualité, conseils et astuces pour chaque trimestre

Chaque femme éprouve la grossesse de manière unique. Pour certaines, cette période s’accompagne d’une grande quiétude, tandis que pour d’autres, elle est parsemée de petits désagréments ou suscite une multitude d’interrogations anxiogènes. Cette étape représente un bouleversement considérable tant sur le plan hormonal et physique que psychologique.

Il n’est pas rare que la vie sexuelle soit impactée durant ces neuf mois. Néanmoins, maintenir une intimité adaptée est tout à fait envisageable. L’article « Grossesse et sexualité » rédigé par Marjorie Cambier, sexothérapeute à Paris, explore les voies permettant aux couples de naviguer au mieux dans cet aspect de leur relation pendant la grossesse.

Il est crucial de mettre fin aux préjugés

Il est important de souligner que la sexualité pendant la grossesse n’est pas seulement possible, mais peut s’avérer bénéfique. À moins d’une interdiction médicale spécifique, les rapports sexuels peuvent contribuer à détendre le corps et à diminuer l’anxiété.

Les craintes quant au risque de blesser l’enfant à naître lors de relations intimes sont infondées. Protégé dans l’utérus, le bébé ne peut être atteint ni perturbé par une pénétration, qui est bloquée bien avant par le col utérin.

En plus, après un acte sexuel apaisant, les endorphines libérées favorisent une ambiance relaxante pour la mère qui se répercute positivement sur le bien-être du fœtus.

Sexualité pendant les trois premiers mois de grossesse

Durant les premières semaines de grossesse, l’équilibre hormonal fluctuant peut provoquer divers malaises chez la femme enceinte. Elle est susceptible de ressentir une grande lassitude mêlée d’inquiétude, des changements d’humeur imprévisibles ainsi que d’autres maux tels que des nausées et des sensations inconfortables dans les seins. Ces désordres temporaires ont tendance à s’estomper avec le temps, souvent après le premier trimestre.

Sur le plan physique, les transformations sont subtiles mais notables : poitrine plus volumineuse, aréoles transformées et vulve légèrement enflée caractérisent cette période initiale. De plus, il y a une augmentation notable des sécrétions vaginales et du volume de l’utérus. Concernant la prise de poids pendant ce stade précoce, elle reste modeste allant généralement de 1 à 3 kilogrammes.

Sexualité durant les trois premiers mois de grossesse

Durant la grossesse, il n’est pas rare de ressentir quelques inconforts comme des nausées ou une sensibilité accrue des seins. Ces petits tracas peuvent diminuer l’envie sexuelle temporairement. Il est crucial de partager ces sensations avec son partenaire pour éviter tout sentiment de rejet.

Pour maintenir une intimité épanouissante, privilégiez les gestes affectueux et les préliminaires qui ravivent le désir, sans oublier les massages relaxants. Les moments de complicité sont aussi là pour aborder vos appréhensions, cela aide à détendre l’atmosphère et favorise un retour à une sexualité agréable. La communication est un pilier dans l’adaptation du couple à cette nouvelle étape.

Il est bon de noter que certaines femmes ne rencontrent aucun trouble durant cette période et leur vie sexuelle reste inchangée tant que le ventre n’est pas encore arrondi. Chaque expérience est unique et mérite d’être vécue pleinement en toute conscience et dialogue au sein du couple.

Sexualité pendant le deuxième trimestre de grossesse

Dès le deuxième trimestre, la grossesse évolue vers une période de plénitude et d’harmonie. Habituellement, les inconvénients initiaux s’estompent.

Visiblement, le ventre s’arrondit à partir du quatrième mois. L’élargissement de l’utérus peut causer des sensations inconfortables au niveau abdominal. Les seins subissent aussi des changements notoires préparant l’allaitement potentiel.

Il est fréquent que la future mère ressente le besoin d’uriner plus souvent car l’utérus exerce une pression sur sa vessie. De même, la digestion peut ralentir en raison du déplacement des intestins par l’utérus grandissant. Cela peut occasionner des problèmes de constipation. Enfin, cette pression peut affecter légèrement la respiration durant le sixième mois.

La sexualité pendant le second trimestre de grossesse

Au cours du deuxième trimestre de la grossesse, les femmes peuvent ressentir une augmentation de leur désir sexuel. Cela est dû à des changements physiologiques tels que l’amélioration de la circulation sanguine dans les zones intimes et l’augmentation des hormones, en particulier des œstrogènes. Bien que certains inconvénients comme la constipation puissent légèrement influencer cette envie, c’est généralement une période propice pour vivre sa sexualité pleinement.

Cependant, il est recommandé d’adapter ses pratiques sexuelles à l’évolution de son corps. Il faut éviter les positions qui exercent une pression sur le ventre et favoriser celles qui sont confortables et ne demandent pas trop d’efforts.

Il peut arriver que les transformations corporelles engendrent un mal-être chez certaines femmes, affectant leur libido ou leur image personnelle. Dans ce cas, il peut être bénéfique de chercher du soutien auprès d’un professionnel tel qu’un psychologue pour mieux vivre ces changements durant la grossesse.

Sexualité pendant le dernier trimestre de la grossesse

Au cours du dernier trimestre de grossesse, le corps change considérablement en prévision de l’accouchement. Ces changements physiques peuvent engendrer une fatigue accrue et une appréhension naturelle face à l’événement à venir, ce qui a souvent pour effet de diminuer le désir sexuel.

L’augmentation du poids et la croissance du ventre rendent les mouvements plus difficiles. Il est donc essentiel de prendre soin de soi pendant cette période. Le corps s’adapte peu à peu à l’idée d’accoucher : élargissement du bassin, assouplissement du col de l’utérus, et augmentation des sécrétions cervicales dont la perte annonce que le travail va bientôt commencer.

Il est tout à fait normal que ces bouleversements affectent la libido. La future maman se prépare tant sur le plan physique que psychologique pour accueillir son enfant.

Que savoir sur la sexualité ?

Il est tout à fait possible de poursuivre une vie sexuelle durant le dernier trimestre de grossesse, en prenant néanmoins quelques précautions. La fatigue et l’essoufflement, symptômes fréquents à cette période en raison du poids supplémentaire et de la pression exercée par le bébé sur les organes, requièrent que l’on privilégie des moments intimes empreints de douceur. Optez pour des pratiques sensuelles axées sur la tendresse comme le slow sex, les caresses ou encore les massages.

Les modifications corporelles impliquent aussi d’adapter les positions sexuelles afin d’éviter toute pression inconfortable sur l’abdomen. La position latérale, communément appelée position « cuillère », se révèle être un choix judicieux qui concilie plaisir et confort. Soyez également attentif à moduler rythme et profondeur lors des pénétrations pour éviter gêne respiratoire ou douleur.

Approchant le terme de la grossesse, il convient de noter que l’acte sexuel pourrait déclencher le début du travail dans certains cas. En absence d’avertissement médical contraire, maintenir une activité sexuelle ajustée aux changements physiques et aux désirs personnels reste envisageable tout au long de la gestation. L’écoute attentive des besoins propres ainsi qu’une communication fluide avec son partenaire sont cruciaux pour vivre sereinement sa sexualité pendant cette période unique.

Conseil de lecture de la rédaction

Grossesse et vie sexuelle – Origine des illustrations :
Formation Maternité et Naissance sacrée – France, mars 2016
Durant la grossesse
Quel est le moment idéal pour concevoir ?
Sexualité durant la grossesse
Sexo et grossesse : dix questions sur la sexualité pendant la grossesse
L’influence des femmes

Marcelinho Carioca, surnommé « le Diamant », a marqué les esprits par son talent exceptionnel sur les terrains de football. Avec une technique remarquable et une capacité à exécuter des coups francs magistraux, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du club Corinthians. Sa carrière a été jalonnée d’exploits et de titres qui confirment son statut de légende du football brésilien. Malgré quelques controverses en-dehors du terrain, Marcelinho restera dans la mémoire collective comme un footballeur hors pair, ayant porté le maillot corinthien avec fierté et bravoure.

Autres articles

Les bienfaits des jus frais pour ta santé

administrateur

Detox spéciale foie & Naturopathie

administrateur

Slow cosmétique, une autre idée de la beauté.

administrateur

Détox et solutions aromatiques

administrateur

PNL ou programmation neuro-linguistique ke sako ?

administrateur

Mon bouillon detox « Grand nettoyage »

administrateur

Le vinaigre de cidre votre allié santé beauté !

administrateur

Les produits maison : le liquide vaisselle

administrateur

Sophrologie au travail, 3 exercices pour rester zen

administrateur