Image default
Santé

Le tabagisme passif est-il SI dangereux ?

Le tabagisme passif désigne le fait d’inhaler, de façon inconsciente, de la fumée émise par des fumeurs partageant le même espace vital que soi. En considérant la dangerosité du tabac, il est opportun de s’interroger sur les risques de cette inhalation non voulue chez un non-fumeur. Si c’est un sujet qui vous préoccupe, découvrez ici les dangers du tabagisme passif sur la santé.

Inhaler involontairement de la fumée : ce que révèlent les statistiques

Considéré comme l’une des plus graves menaces pour la santé publique mondiale, le tabagisme se décline sous une forme active et une autre, passive. Si cette dernière, telle que définie plus haut, laisse supposer qu’elle serait moins novice, il faut retenir que celle-ci implique néanmoins une inhalation de fumée. Cette pratique est à l’opposé de la cigarette électronique avec un accu qui, s’utilise en inhalant la vapeur.

À ce propos, une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé révèle que le tabac est à l’origine de plus de 8 millions de décès chaque année, dans le monde. Si parmi ces pertes, la majorité concerne des fumeurs actifs ou non, ce sont plus d’un million de personnes en sont décédés suite à l’exposition. Ainsi, la dangerosité du tabagisme est dans tous les cas avérés et il n’existe pas de limite en dessous de laquelle cette exposition est sans risque.

Pneumonie, bronchite chronique, maladies cardiovasculaires, sont quelques-unes des pathologies les plus fréquentes dont souffrent tous ces consommateurs de tabac. Naturellement, cela inclut les fumeurs involontaires. Il ne faut cependant pas confondre tabagisme passif et vapotage.

L’inhalation involontaire expose dangereusement au risque de cancer

Le tabac se compose de plus de 4000 substances toxiques dont plus de 50 sont cancérigènes. Ainsi, lorsque vous inhalez de la fumée, même sans être un véritable fumeur, vous êtes susceptible de souffrir d’une forme grave de cancer. La fréquence de l’exposition à cette fumée au quotidien peut avoir un impact conséquent. L’organe vulnérable dans ce cas est le poumon. Pour appuyer cette assertion, une enquête réalisée par Santé Publique France révèle que le tabagisme passif est à l’origine de 25% des cas de cancer enregistrés dans l’Hexagone.

L’exposition involontaire doublerait également le risque de cancer des sinus paranasaux et des fosses nasales. Cela est sans parler du fait que cette forme d’inhalation augmenterait de 50% les risques de faire un accident vasculaire cérébral (AVC). Vous conviendrez alors que le tabagisme passif présente un réel danger pour la santé.

Le tabagisme passif : quels risques pour les enfants exposés ?

La fumée émise lors de la consommation du tabac est encore plus dangereuse pour les enfants. D’ailleurs, une autre étude menée par l’agence de santé publique française concernant les dangers du tabac sur les plus petits tend à appuyer cette théorie. En effet, le tabagisme passif est une source potentielle de rhinopharyngite, de crise d’asthme et d’un mauvais développement des poumons chez ces derniers. Ceci s’explique notamment par le fait que leurs défenses immunitaires ne sont pas aussi efficaces que celles des adultes.

Par ailleurs, les femmes enceintes qui fument exposent également leur fœtus. Dans ce cas, le tabagisme passif est la cause de fausses couches, d’accouchements prématurés et de grossesses extra-utérines. Il s’agit donc d’un facteur de mort subite chez le nourrisson et une cause du handicap chez certains enfants.

Related posts

Le traitement anticalcaire : indispensable pour boire de l’eau potable

Odile

Qu’est-ce que le Cannabidiol ou le CBD ?

Tamby

Sclérose en plaques : des thérapies alternatives pour soulager les malades

Journal