Image default
Naturopathie

La sexothérapie, ke sako ? Rencontre avec Marjorie Cambier, sexothérapeute

En automne dernier, Nana T. s’est entretenue avec Marjorie Cambier, une spécialiste en sexothérapie exerçant à Paris. Cet échange avait pour but d’éclaircir les zones d’ombre entourant cette forme de thérapie encore méconnue et souvent sujette à confusion. Bientôt, Marjorie partagera son savoir-faire sur Nana-Turopathe.com au travers d’une chronique régulière consacrée à ce domaine.

Marjorie explique le rôle du sexothérapeute

La sexothérapie s’adresse à tous, peu importe l’âge ou le sexe, et vise à résoudre les troubles de la sexualité. Le but est d’identifier et comprendre les causes de ces problèmes pour ensuite les traiter, que ce soit par des consultations individuelles ou des exercices pratiques. On cherche à améliorer le bien-être corporel du patient ainsi que son épanouissement sexuel.

En couple, cette thérapie permet d’améliorer la communication autour de la sexualité, aligner désirs et pratiques sexuelles des partenaires tout en abordant des problèmes plus profonds comme les conflits ou difficultés relationnelles.

L’éducation sur la sexualité fait aussi partie intégrale de cette profession. Cela inclut une information claire sur l’anatomie, la physiologie, mais également sur la prévention concernant les maladies sexuellement transmissibles (MST) et la contraception. Il est crucial de pallier au manque de connaissance souvent observé chez beaucoup quant à leur propre corps et aux moyens de se protéger efficacement.

Comment la sexualité influence-t-elle notre équilibre ?

La vie sexuelle est cruciale pour notre équilibre global. Elle impacte positivement notre santé mentale et physique, en jouant un rôle apaisant sur nos humeurs et en réduisant le stress.

Sur le plan affectif, elle renforce les liens dans le couple par l’intimité qu’elle permet de développer. Ce partage favorise les sentiments amoureux grâce à la proximité qu’elle crée entre les partenaires.

D’un point de vue corporel, faire l’amour relaxe et aide à mieux dormir grâce aux endorphines libérées. Selon des recherches, une activité sexuelle régulière peut même contribuer à allonger l’espérance de vie.

En définitive, notre sexualité représente une facette instinctive essentielle au même titre que d’autres aspects de notre identité tels que l’intellect ou la sociabilité.

Quelle est la différence entre un sexothérapeute et un sexologue ?

Les sexologues exercent principalement en tant que spécialistes de la santé tels que gynécologues ou psychiatres. Ils possèdent une formation médicale leur permettant de prescrire des traitements. À l’inverse, les sexothérapeutes relèvent du domaine paramédical et sont souvent psychologues ou psychothérapeutes. Bien qu’ils partagent des fonctions similaires avec les sexologues, notamment dans le conseil et l’accompagnement, ils ne réalisent pas d’examen physique sur leurs patients étant donné qu’ils ne sont pas médecins.

À quelles occasions intervenez-vous ?

Mon activité professionnelle s’adresse principalement à des patientes âgées de 20 à 50 ans confrontées à des problématiques sexuelles variées, souvent sur recommandation de leur médecin traitant. Je propose un accompagnement personnalisé pour surmonter ces troubles, en cherchant d’abord à en comprendre les origines, souvent ancrées dans le psychique. L’approche inclut l’éducation sur la sexualité féminine et l’exploration de leur intimité.

Je suis également compétent dans l’aide aux victimes de traumatismes affectant leur vie sexuelle, tels que les violences ou abus sexuels. La sensibilisation autour des questions anatomiques et pratiques sexuelles saines constitue un pan important de mon travail.

Lorsque je rencontre des couples, notre travail se concentre surtout sur les problèmes de communication qui perturbent la sphère intime. Nous travaillons ensemble pour résoudre ces conflits et améliorer leur relation conjugale.

À qui est destiné le programme « EssentiElle » ?

Le programme EssentiElle propose une approche innovante pour venir en aide aux femmes éprouvant des difficultés sexuelles. Cette prise en charge unique s’étend sur six mois et est conçue pour aborder la sexualité féminine sous plusieurs angles, incluant tant le psychologique que le corporel.

Ce parcours thérapeutique alterne entre travaux personnels à réaliser chez soi et séances de consultation individuelle. La femme a l’opportunité d’explorer différents aspects de sa sexualité par le biais de huit modules ciblés ainsi qu’un module supplémentaire consacré aux fantasmes et à l’imagination érotique. Cela lui permet d’accroître sa compréhension de son propre corps et de renforcer son identité féminine afin qu’elle puisse vivre une relation de couple plus épanouie.

Une déclinaison du programme initial a été créée : le programme EssentiElle Sexo-Corporel. Ce dernier, concentré uniquement sur les dimensions physiques de la sexualité, s’adresse particulièrement aux femmes qui ont déjà entamé un travail sur leur sexualité par d’autres formes d’interventions telles que la psychothérapie ou le coaching. D’une durée réduite à trois mois, ce programme spécifique vise également à contribuer au bien-être sexuel des participantes, dans un cadre strictement sexothérapeutique.

Pour suivre l’évolution des programmes proposés par Marjorie Cambier ou pour obtenir plus d’informations, on peut consulter son site internet où toutes ses actualités sont partagées.

Autres articles

Levure de bière revivifiable, bienfaits et utilisations

administrateur

Halte au Gaspillage, Zéro déchets !

administrateur

SOS Peaux Grasses – 2ème partie

administrateur

Hyperactivité chez l’enfant & alimentation

administrateur

Tisane drainante & anti-cellulite, ma recette

administrateur

Ma Bible de la Santé Nature

administrateur

L’énergie de l’automne pour prendre soin de Soi.

administrateur

Canicule : Comment la traverser sans encombres

administrateur

Oxyures-Sea, Sun et Sable… Nos enfants ne sont pas les seuls à y jouer…

administrateur