Image default
Santé

Dans quel cas avoir recours à la chirurgie cutanée ?

Arborer une belle peau est un critère important que ce soit pour les hommes comme pour les femmes. Malheureusement, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne et il peut arriver que du fait de facteurs divers, la peau présente des problèmes pouvant aller du simple problème dermatologique qui se traite parfaitement, à des lésions plus sérieuses qui occasionnent un mal-être certain. La chirurgie cutanée intervient donc comme une ultime solution pour remédier à de nombreux problèmes. Dans quels cas l’envisager et que faut-il en attendre ? Nous vous disons tout.

Corriger les cicatrices

Quel que soit le type de cicatrice présente sur la peau, il est possible d’entreprendre une intervention de chirurgie cutanée afin de s’en débarrasser. En effet, cette opération de chirurgie réparatrice intervient en dernier recours lorsque plusieurs solutions dermatologiques sont restées sans effet.

Elle permet de rendre moins visibles les cicatrices inesthétiques, même dans les cas les plus graves comme les brûlures. Le choix de la méthode dépendra de la nature de la cicatrice et du patient, mais cela peut aller de l’exérèse à la greffe de peau en passant par la lipostructure ou le laser.

Soigner les lésions suspectes ou cancéreuses

Les lésions bénignes de la peau sont le plus souvent des grains de beauté, mais qui peuvent sur le long terme montrer des signes de malignité. Il est donc important de s’en débarrasser en prévention afin d’éviter de futures complications. De même, certaines autres lésions peuvent juste être mal placées ou gênantes car étant situées dans une zone de frottement. Ainsi, pour les supprimer, un chirurgien esthétique interviendra rapidement, mais en ayant au préalable procédé à un diagnostic. En effet, il peut arriver que certaines lésions soient cancéreuses.

Les cancers de la peau sont également l’objet de la dermato-chirurgie. Ils sont retirés intégralement lors d’une intervention chirurgicale. En ce qui concerne les lésions suspectes, une ablation est nécessaire pour diagnostiquer si elles sont bénignes ou malignes.

Related posts

Se faire livrer vos médicaments à domicile via une simple application

Journal

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un chiropracteur?

Tamby

Que faut-il savoir des fleurs de CBD ?

Emmanuel