Image default
Naturopathie

Endométriose et Cupping Thérapie, soulager autrement

Voici pour vous un présent spécial : le « Calendrier des Légumes de Saison ».

Nous allons initialement explorer les contours médicaux de l’endométriose en ébauchant les contours du système reproducteur féminin. Puis, nous traiterons la gestion de la douleur grâce à la technique du « Cupping-Therapy ». Pour plus d’approfondissements, je vous recommande de consulter nos articles antérieurs dédiés à ce sujet dans notre section Endométriose

Notions de base en anatomie et physiologie

L’endomètre est la couche qui tapisse l’intérieur de l’utérus, un organe musculaire creux situé dans le bassin, entre la vessie et le rectum. Cet organe a une forme caractéristique, évoquant une poire retournée, conçu pour accueillir et favoriser la croissance de l’embryon. Les extrémités supérieures de l’utérus sont appelées cornes utérines qui se prolongent par les trompes de Fallope tandis que sa pointe inférieure aboutit au col de l’utérus puis au vagin.

Un nodule désigne une excroissance anormale et arrondie sur un tissu ou à l’intérieur d’un organe.

Au-delà de son rôle clé en reproduction, le système génital féminin remplit également des fonctions hormonales essentielles. Il produit des hormones telles que les œstrogènes et la progestérone, impliquées notamment dans le développement des caractères sexuels secondaires, la régulation du cycle menstruel, ainsi que dans la nidation embryonnaire et le développement du placenta.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose se caractérise par la présence anormale de tissu semblable à celui de la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Ce dérèglement cause souvent des douleurs, car le tissu égaré continue de réagir aux hormones comme s’il était à sa place originelle.

On distingue plusieurs types d’endométriose. L’adénomyose, ou endométriose interne, survient quand des cellules endométriales infiltrent le muscle utérin et peuvent entraîner des crampes sévères ou des saignements abondants pendant les règles.

L’endométriose externe, quant à elle, implique que des fragments du tissu s’établissent ailleurs dans le pelvis, par exemple sur le col de l’utérus ou les ligaments soutenant ce dernier. Cela peut causer une douleur persistante ainsi que des menstruations douloureuses.

Séances de thérapie par ventouses

La thérapie par ventouses, aussi connue sous le nom de Hijama dans la culture arabo-musulmane et de Ba Guan Zi en médecine chinoise, est une méthode traditionnelle remontant aux temps anciens. La Hijama, recommandée dans l’Islam par le prophète Mohammed, était également pratiquée par des figures emblématiques de la médecine comme Hippocrate et Galien. Avicenne a contribué à son évolution en suggérant des périodes optimales pour sa pratique.

Les bienfaits de cette technique sont divers : elle détoxifie le sang, rééquilibre les constantes biologiques, stimule l’immunité, apaise la douleur et a même un impact favorable sur les fonctions hormonales et neurologiques. L’état du patient est pris en compte avant d’établir un protocole personnalisé qui peut être soit humide avec prélèvement sanguin soit sec sans incisions. Dans certaines conditions telles que l’endométriose, la version humide est souvent privilégiée. Les points ciblés varient selon les individus; certains points généraux sont fréquemment utilisés pour maximiser les effets bénéfiques.

En somme, la Hijama se présente comme une approche holistique influençant positivement plusieurs systèmes corporels chez ceux qui y ont recours.

Un petit avantage pour vous, mesdames :

En médecine traditionnelle chinoise, il est courant de combiner plusieurs approches pour optimiser le bien-être corporel. Parmi elles, l’acupuncture se démarque, tout comme les méthodes de massage à l’aide de ventouses. Ces pratiques interconnectées amplifient mutuellement leurs effets bénéfiques sur la santé. Choisir une pluralité de traitements constitue ainsi une stratégie efficace pour entretenir son corps au quotidien.

Source : Boukhari (5696), Moslim (1477)
Zâ Al-Ma’ad (4/55)
Sahih (760)
Voir Al-Qanun (1/212) et Zâd Al-Ma’ad (4/54)

Autres articles

Conseils de naturopathe, pour une fin d’hiver zen !

administrateur

Le jus de navet

administrateur

Tisane – Moment pour soi & bienfaits santé

administrateur

Prise de poids et ménopause, s’aider de la naturopathie

administrateur

Les Tétons Flingueurs, le cancer du sein raconté par Sonia Bellouti

administrateur

Remèdes naturels anti-chute de cheveux

administrateur

Le bouleau, la sève de printemps

administrateur

Mon menu Saint Valentin vegan et sans gluten

administrateur

Non à la cellulite ! Les solutions cosmétiques

administrateur