Image default
Vie Pratique

Pourquoi perd-on ses cheveux

Les cheveux ont un attrait particulier. Symbole de chance, de beauté ou de force suivant les cultures, une chevelure luxuriante est généralement un atout de séduction majeur. Beaucoup de personnes ont un attachement spécial pour leurs cheveux. Aussi la perte de toute ou partie de ce capital beauté peut être mal vécu. Pour se prémunir contre ces déplaisirs, commençons par mieux comprendre les mécanismes qui engendrent la perte de cheveux. Nous parlons ici de calvitie et pas seulement d’alopécie. 

Alopécie et calvitie

Les deux termes peuvent prêter à confusion, mais en réalité, le second se trouve être la conséquence du premier. L’alopécie est le processus de perte progressive des cheveux pour des raisons génétiques, hormonales ou d’autres facteurs externes. La chute régulière des cheveux est normale pour tout individu. La quantité de cheveux perdus se chiffre entre 50 et 100 chaque jour. Lorsque cette limite supérieure est dépassée, alors on sort de la normale pour entrer dans un processus dit alopécique. Si vous avez constaté que plusieurs membres de votre famille sont chauves alors cela signifie que vous avez des prédispositions génétiques pour la calvitie. 

Une forte production d’hormones mâles associée aux facteurs génétiques conduit également à une modification néfaste du cycle de renouvellement capillaire qui se retrouve raccourci. Si vous avez remarqué que vous êtes en phase alopécique alors il est possible de ralentir la progression. Pour en finir avec votre calvitie naissante ou même mature, vous pouvez recourir à une microgreffe de cheveux. Simple et efficace, ce procédé vous assure de retrouver une chevelure touffue sur l’ensemble de votre surface crânienne. 

Perte de cheveux et trouble du métabolisme

La perte soudaine de cheveux peut aussi être symptomatique d’un problème de santé. Une bonne pratique consiste à effectuer rapidement un bilan médical pour se rassurer que votre organisme ne souffre d’aucune atteinte pouvant justifier cet état. La prise de certains médicaments peut aussi affecter la pousse de vos cheveux. Ce sont différents facteurs à prendre en compte avant de recourir à une microgreffe.

Related posts

20 conseils pour bien dormir

Claude

Entrepreneur : Comment mieux gérer votre stress au travail ?

Tamby

Trouver l’amour en consultant une voyante ?

Journal