Image default
Naturopathie

Gastro – Solutions naturelles pour la prévenir ou l’accompagner

La saison de la gastro-entérite est arrivée, un trouble souvent sans gravité mais qui peut être plus sérieux pour les enfants en bas âge et les personnes âgées ou vulnérables. Stéphanie Mezerai, naturopathe à Montauban, propose des remèdes naturels pour combattre cette maladie dans son article intitulé « Gastro, les solutions naturelles ».

Qu’est-ce que la gastroentérite ?

La gastro-entérite est une inflammation digestive qui se manifeste par des diarrhées aiguës et fréquentes. Souvent causée par des virus comme le rotavirus ou des bactéries, cette affection peut également engendrer vomissements et fièvre. Les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre : certains peuvent uniquement souffrir de nausées tandis que d’autres peuvent ne présenter aucun signe apparent.

Les troubles digestifs tels que la diarrhée ou les vomissements sont en réalité les moyens de défense de l’organisme pour se débarrasser des toxines nuisibles. C’est un processus vital orchestré par notre système nerveux pour préserver notre santé.

Il est courant de vouloir stopper ces symptômes avec des médicaments anti-diarrhéiques ou anti-vomitifs. Cependant, cette approche peut être contre-productive car elle empêche le corps d’éliminer efficacement les toxines responsables de l’infection. Habituellement, une gastro-entérite se résout d’elle-même en quelques jours sans traitement médicamenteux spécifique.

Éviter la gastro-entérite

Pour préserver sa santé et écarter les maladies, optez pour un mode de vie sain. Une alimentation équilibrée riche en fibres et respectant le rythme des repas est cruciale. En période post-festive, souvent propice aux gastro-entérites, pensez à une détox pour aider votre corps à évacuer les excès.

Voici quelques astuces simples mais efficaces :

Lavez-vous régulièrement les mains, surtout avant de manger ou de cuisiner et après être passé aux toilettes. En absence d’eau, un gel hydroalcoolique bio fera l’affaire.
– Assurez-vous que fruits et légumes soient bien lavés avant consommation.
– Évitez tout contact direct avec des personnes contaminées par la gastro-entérite : ne pas partager nourriture, boissons ni objets personnels comme des serviettes ou brosses à dents.

Pour purifier votre environnement :

  • Diffusez de l’huile essentielle de tea-tree, connue pour ses propriétés anti-virales.

Enfin, renforcez votre système immunitaire sans nuire à votre flore intestinale grâce à l’Extrait de pépins de pamplemousse. Prenez-le dilué dans l’eau trois fois par jour pour mieux vous défendre contre ce type d’infections.

La gastro-entérite a déjà frappé…

Face à une gastro-entérite, privilégiez le repos et l’hydratation avec de l’eau pure. Pendant les crises, il est conseillé de jeûner pendant 24 heures et de s’hydrater en petites quantités. Lorsque l’appétit revient, optez pour des aliments doux comme le riz blanc.

Consignes alimentaires :

  • Privilégiez une monodiète de riz.
  • Évitez les produits laitiers, les agrumes frais et minimisez la consommation de graisses.
  • Limitez les viandes, plats épicés et produits sucrés.

Il est déconseillé de boire du soda qui augmente l’acidité gastrique. En vous rétablissant :

  • Faites abstraction des graisses, produits laitiers, excitants et fibres.
  • Mangez des aliments non irritants pour l’intestin comme l’amidon de riz.

Reposez-vous suffisamment pour permettre à votre organisme affaibli de récupérer.

Pour protéger vos proches d’une contamination éventuelle :

  • Respectez scrupuleusement les règles d’hygiène usuelles.
  • Désinfectez régulièrement poignées de porte et téléphones.

Ce faisant, vous favoriserez un rétablissement rapide tout en préservant votre entourage.

Gastro : des remèdes naturels pour apaiser

Le charbon actif, efficace pour capturer les toxines

Le charbon activé se distingue par son incroyable capacité d’adsorption, lui permettant d’éliminer les toxines grâce à sa structure poreuse. Pour profiter pleinement de ses bienfaits, il est conseillé de choisir la version en poudre plutôt que celle en gélules, moins performante.

Concernant l’utilisation, une cuillerée à soupe de charbon en poudre diluée dans un verre d’eau est recommandée trois fois par jour pour traiter une intoxication alimentaire dès l’apparition des symptômes. Après consommation, il est important de bien nettoyer sa bouche et ses dents afin d’enlever tout résidu de charbon qui pourrait s’y être déposé.

Il faut noter qu’une coloration noire des selles peut survenir durant le traitement au charbon activé ; ceci n’est pas inquiétant. De plus, quelques précautions sont à prendre lors de son emploi. En raison du potentiel adsorbant élevé du charbon :

– Il convient d’espacer la prise de médicaments et celle du charbon activé (de 2 à 3 heures) pour éviter toute interaction.
– Les utilisatrices de contraceptifs oraux doivent être particulièrement vigilantes quant à ce délai.
– Une bonne hydratation est nécessaire pour prévenir toute constipation liée à la prise du charbon.

Les bienfaits des huiles essentielles

L’utilisation des oléocaps n°2 de Pranarom, disponibles en pharmacies et parapharmacies, constitue une solution efficace contre la gastro-entérite. Ces capsules renferment un ensemble d’huiles essentielles, dont l’origan compact et la cannelle de Ceylan, réputées pour leurs vertus anti-infectieuses. La posologie recommandée est de deux capsules à prendre trois fois par jour durant cinq jours.

Pour soulager les nausées, l’huile essentielle de menthe poivrée peut être consommée avec du miel ou pure sous la langue. En cas de vomissements, associer une goutte de cette huile et une goutte d’huile essentielle de basilic sur un support neutre favorise le rétablissement.

Concernant le mal de tête, appliquer localement un peu d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes offre souvent un soulagement rapide. Face à la diarrhée il est conseillé plutôt que d’utiliser des anti-diarrhéiques qui bloquent l’élimination du germe responsable, d’opter pour des huiles essentielles qui agissent directement sur celui-ci :

  • Mélanger 1 goutte d’huile essentielle de cannelle écorce, 3 gouttes d’huile essentielle de niaouli, 1 goutte d’origan et 2 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • Absorber 2 gouttes du mélange avec du miel cinq fois par jour pendant trois jours.

Les douleurs abdominales peuvent être apaisées grâce à deux gouttes d’huile essentielle de basilic tropical, mélangées avec une huile végétale et massées doucement sur le ventre.

Pour purifier l’air intérieur, diffuser régulièrement dans votre espace habité quelques gouttes d’huile essentielle ravintsara, tout en veillant à bien aérer les pièces.

Il est important toutefois sachez qu’en général ces huiles ne sont pas appropriées pour les femmes enceintes ou allaitantes et surtout évitez l’utilisation chez eux l’origan compact

Du côté du monde végétal

Les bienfaits des plantes sont multiples, surtout pour l’hydratation et la récupération après des pertes hydriques. Parmi elles, le thym est excellent en infusion pour ses propriétés. Une préparation simple : faites infuser 5 g de thym dans une eau frémissante pendant cinq minutes et buvez jusqu’à trois tasses par jour.

La camomille romaine, connue pour son effet relaxant, s’avère aussi efficace contre les troubles intestinaux causés par les virus. Elle aide à réduire vomissements et spasmes. Pour profiter de ses vertus, infusez 5 g de camomille dans une tasse d’eau bouillante durant dix minutes.

D’autres plantes méritent attention pour leurs vertus digestives telles que le romarin qui lutte contre les nausées, la reine-des-près utile en cas de diarrhée ou encore l’angélique aux propriétés anti-spasmodiques. Ces remèdes naturels peuvent être incorporés facilement dans votre routine quotidienne pour soulager divers maux gastro-intestinaux.

La gastro, c’est fini ?

Après avoir surmonté une gastro-entérite, il est essentiel de restaurer la flore intestinale délicate. Entamez doucement votre réintroduction alimentaire avec des aliments faciles à digérer comme le riz ou les crudités. Pour soutenir la régénération de votre microbiote, une cure de probiotiques s’avère bénéfique.

Optez pour un symbiotique, qui combine prébiotiques et probiotiques, pour maximiser l’effet sur votre flore. Des produits tels que Lactospectrum ou Probio Forte sont recommandés. De plus, intégrez à votre alimentation des légumes lacto-fermentés et autres aliments fermentés qui favorisent naturellement l’équilibre intestinal.

Gastro-entérite : quelles alternatives naturelles pour nos enfants ?

Il est courant de constater que certains enfants résistent mieux aux infections, même lorsqu’ils sont exposés à des microbes dans des environnements comme les crèches. La clé réside souvent dans la force du système immunitaire, influencée par l’état de la santé intestinale. Les petits qui consomment fréquemment des antibiotiques s’exposent à un risque plus élevé de trouble digestif car ces médicaments altèrent la flore intestinale bénéfique.

Pour préserver et renforcer cette barrière naturelle contre les maladies, il est conseillé d’adopter une alimentation riche en fibres provenant des fruits, légumes et céréales complètes ainsi que de favoriser les produits lacto-fermentés comme le yaourt nature pour leur apport en ferments lactiques. En cas d’utilisation récente d’antibiotiques ou si l’enfant souffre déjà de troubles digestifs, un supplément probiotique peut être pertinent.

En période d’épidémie gastro-intestinale, le charbon activé peut servir de mesure préventive grâce à ses propriétés absorbantes. Il se mélange facilement à des aliments comme la compote pour faciliter sa consommation par les enfants tout en veillant à ajuster la posologie et rester vigilant face au risque accru de déshydratation chez les tout-petits.

Si l’enfant développe une gastro-entérite, certaines mesures doivent être prises immédiatement :

  • Éliminer temporairement produits laitiers, fruits frais et légumes crus.
  • Assurer une hydratation adéquate avec des liquides faiblement sucrés ou salés.
  • Maintenir l’enfant au chaud avec du repos.

Récupérer un équilibre intestinal après une infection est essentiel. Des probiotiques peuvent aider à restaurer la flore endommagée tandis que certains aliments tels que purées de carottes ou pommes râpées soutiennent ce processus réparateur tout en étant doux pour le système digestif affaibli.

Conclusion sur la naturopathie

En cas de troubles qui ne s’améliorent pas après deux jours, il est impératif de consulter un docteur, notamment pour les groupes vulnérables tels que les nourrissons ou les séniors. Considérez aussi l’option d’une consultation en naturopathie pour élaborer des méthodes préventives contre l’apparition d’une gastro-entérite. Pour approfondir le sujet, la lecture conseillée est celle de Nana T.

Autres articles

Les produits maison : le liquide vaisselle

administrateur

Hyperactivité chez l’enfant & alimentation

administrateur

Vaincre l’herpès labial grace à la naturopathie

administrateur

Millescence – Mon bijou d’aromathérapie Anti-Stress

administrateur

sexualité féminine : se libérer de ses croyances limitantes

administrateur

Gastro-entérite, des solutions naturo

administrateur

Cheveux – Nourrir et Hydrater, la différence!

administrateur

Lâcher prise : la sérénité retrouvée

administrateur

Additifs alimentaires, savoir les éviter.

administrateur