Image default
Naturopathie

Gastro-entérite, des solutions naturo

Voici un cadeau pour vous, le « Calendrier des Légumes de Saison ». En parallèle, il est crucial d’aborder un mal saisonnier courant : la gastro-entérite. Cette affection intestinale se manifeste principalement par une diarrhée aiguë et peut inclure vomissements et fièvre. Fréquemment virale chez les enfants, elle s’avère plus sérieuse chez les nourrissons et les seniors.

La gastro se caractérise par des selles liquides fréquentes résultant d’une réaction du corps contre les toxines bactériennes ou virales. Bien qu’inconfortable, cette réaction est un mécanisme de défense naturel. Les traitements visant à stopper la diarrhée ou les vomissements peuvent sembler attirants mais ne traitent pas la cause sous-jacente et empêchent l’élimination des toxines.

En général, ce trouble ne persiste que quelques jours. Cependant, une attention particulière doit être portée à l’hydratation pour contrer tout risque de déshydratation lié aux pertes en fluides corporels.

Prévention des risques

La prévention est primordiale pour le naturopathe qui promeut un mode de vie sain. Un régime alimentaire riche en fibres et adapté aux différents moments de la journée peut contribuer à éviter les maladies.

Les épidémies de gastro-entérite sont fréquentes après les périodes festives. C’est une réaction du corps face à l’excès, cherchant à se débarrasser des toxines accumulées.

Pour garder la santé et contrer ce fléau, voici quelques gestes simples :

  • Se nettoyer les mains avec soin, particulièrement avant les repas ou après être passé aux toilettes.
  • Veiller au lavage approfondi des fruits et légumes.

Il faut aussi éviter toute proximité physique avec une personne touchée par le virus et ne pas partager d’objets personnels comme des serviettes ou des brosses à dents.

En cas d’exposition, l’utilisation d’huile essentielle de tea-tree peut assainir l’air grâce à ses propriétés antivirales.

L’extrait de pépins de pamplemousse, connu pour son action bénéfique sur le système immunitaire, peut être consommé en cure pour renforcer nos défenses naturelles contre la gastro-entérite. 10 à 15 gouttes diluées dans un verre d’eau suffisent déjà pour faire effet.

Ouille, la douleur est présente

Au cas où vous seriez incommodé malgré les préventions, quelques mesures simples peuvent alléger votre état. Reposez-vous pour permettre à votre corps de récupérer des efforts liés à la lutte contre l’infection. Buvez abondamment de l’eau pure afin d’éviter la déshydratation.

Pendant le pic de la maladie, privilégiez le jeûne ou optez pour une diète légère comme celle basée sur le riz blanc. Écartez les produits riches en graisses, en lactose et les aliments susceptibles d’irriter vos intestins sensibles tels que les agrumes ou encore les plats épicés.

Il est sage de limiter voire supprimer toute consommation de boissons gazeuses durant cette période puisque leur acidité peut accentuer l’inflammation stomachale. Lorsque l’appétit revient, reprenez progressivement une alimentation douce en évitant tout ce qui pourrait fragiliser davantage votre système digestif.

Enfin, appliquez rigoureusement des gestes d’hygiène pour empêcher la propagation du virus au sein de votre entourage. Cela inclut le nettoyage fréquent des surfaces couramment touchées telles que poignées et téléphones.

Des conseils pour apaiser

Le charbon activé en poudre est réputé pour ses capacités à piéger les toxines, grâce à sa structure poreuse. Il s’avère particulièrement efficace pour contrer les effets d’une intoxication alimentaire avec une recommandation de consommation d’une cuillère à soupe dans un verre d’eau trois fois par jour dès l’apparition des symptômes. Veillez cependant à espacer la prise de médicaments du charbon pour ne pas en diminuer l’effet et hydratez-vous bien.

Pour accompagner cette démarche, certaines huiles essentielles peuvent être bénéfiques. L’huile essentielle d’origan compact, disponible sous forme de capsules, aide en cas de troubles gastro-intestinaux et combine des propriétés antispasmodiques et anti-infectieuses grâce aux autres huiles qu’elle contient (basilic exotique, menthe poivrée, sarriette des montagnes, cannelle de Ceylan). La posologie conseillée est de deux capsules trois fois par jour pendant cinq jours.

En outre, une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée, appliquée sous la langue ou mélangée avec du miel peut soulager les nausées. Pour combattre les vomissements ou le mal de tête, associez-la respectivement avec l’huile essentielle de basilic sur un support neutre ou appliquez-la directement sur les tempes.

Plutôt que recourir immédiatement à un anti-diarrhéique qui pourrait ralentir l’élimination des germes responsables des troubles digestifs, optez pour un mélange spécifique d’huiles essentielles (cannelle écorce, niaouli, origan et citron) qui aident au contraire à neutraliser ces germes.

Pour apaiser les douleurs abdominales tout naturellement, massez doucement votre ventre avec quelques gouttes d’huile essentielle de basilic tropical, diluées dans une huile végétale.

N’oubliez pas que la diffusion régulière d’huile essentielle de ravintsara contribue également au bien-être général; cependant il faut se rappeler que l’utilisation des huiles essentielles est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les enfants.

La gastro a-t-elle pris fin ?

Après une crise de gastro-entérite, il est crucial de reprendre doucement une alimentation saine et équilibrée. Commencez par des aliments faciles à digérer comme le riz ou des fruits et légumes frais. La convalescence requiert également un soutien à votre flore intestinale encore fragilisée.

Pour cela, envisagez une cure de probiotiques, qui favoriseront la régénération de cette flore. Optez pour un symbiotique combinant prébiotiques et probiotiques, tel que Lactospectrum ou Probio Forte. Intégrer dans votre régime des aliments lacto-fermentés tels que les légumes en saumure, les produits à base de soja fermenté ou les jus de carotte fermentés peut aussi être bénéfique. Ces derniers contribueront à rétablir l’équilibre intestinal tout en vous fournissant des nutriments essentiels.

Pour les plus jeunes ?

Il est courant que certaines maladies infectieuses comme la gastro-entérite circulent parmi les enfants, mais tous ne sont pas également affectés. Cette différence de susceptibilité peut être attribuée à l’état de santé général et notamment à la solidité du système immunitaire intestinal. Les probiotiques peuvent jouer un rôle clé dans le renforcement des défenses naturelles, surtout après une cure d’antibiotiques ou en cas de constipation.

Pour prévenir efficacement ces troubles digestifs, il est conseillé d’adopter quelques mesures simples :

  • Veiller à un régime alimentaire riche en fibres provenant de fruits, légumes et céréales complètes.
  • Inclure dans l’alimentation quotidienne des produits fermentés comme le yaourt nature.
  • Complémenter avec des probiotiques disponibles chez les détaillants spécialisés pour maintenir une flore intestinale équilibrée.

En période d’épidémie, le charbon activé peut servir de mesure préventive grâce à ses propriétés absorbantes. Pour les enfants, il convient de mélanger celui-ci avec un aliment comme la compote, ce qui ne modifie pas le goût tout en rendant les selles plus sombres.

Si l’infection s’est déjà manifestée :

  • Éviter les produits laitiers ainsi que certains fruits et légumes.
  • S’assurer que l’enfant reste hydraté avec des liquides appropriés.
  • Maintenir au chaud et offrir du repos pour favoriser la guérison.

Après une infection, il est crucial de rétablir la flore intestinale perturbée par des suppléments probiotiques. Des aliments spécifiques tels que purées de carottes ou pommes râpées peuvent soutenir ce processus.

Conclusion sur la naturopathie

En cas de persistance des signes gênants au-delà de deux jours, il est crucial de consulter un docteur, notamment pour les groupes vulnérables comme les bébés et les seniors.

Pour anticiper ou combattre une éventuelle gastro-entérite, une séance chez un naturopathe pourrait être bénéfique afin d’établir des mesures préventives ou curatives.

Quant aux conseils de lecture, ils sont gracieusement proposés par Nana T.

Autres articles

Huile drainante anti cellulite, ma recette naturelle

administrateur

Zoom sur le Layering

administrateur

Prendre le temps de vivre

administrateur

Endométriose, l’alimentation à la rescousse

administrateur

Examens en vue : Cultivez la « Zen Attitude »

administrateur

Nutri santé & beauté – Zoom sur l’épinard

administrateur

Végé Burger, la recette de Mémé

administrateur

Access Bars – Trouver un praticien et se former en France

administrateur

Yoga, un allié puissant contre le stress

administrateur