Image default
Alimentation

Doit-on courir à jeun ?

De nos jours, de plus en plus de personnes pour garder la ligne font des activités sportives. Parmi ces activités, le footing ou le run se trouvent en très bonne place. Mais, la tendance observée depuis peu chez bon nombre de sportifs est de faire cette activité le ventre vide. Est-ce utile et quelles sont les implications d’une telle pratique ?

Peut-on courir le ventre vide ?

Courir avec l’estomac vide est tout à fait envisageable. Toutefois, bien qu’il soit possible de le faire, ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère.

Remarquons que dans le corps humain, la source principale de l’énergie n’est rien d’autre que le glycogène. Il s’agit bien du sucre. Faire une activité intense comme la course ou le jogging demande énormément d’énergie. Dans la pratique, le corps épuise rapidement les réserves de glycogène. Et comme il en faut davantage, l’organisme ira chercher le reste au niveau des différentes ressources lipidiques. Ces ressources ne sont rien d’autre que les graisses. Un article a été écrit sur le sujet du footing matinal par le blog Lifestyle.

Les avantages de la course à jeun

courir à jeun

La course à jeun a bien sûr des bienfaits pour le corps. En premier lieu, il s’agit d’une pratique qui permet au sportif de perdre du poids, étant donné que l’organisme va chercher l’énergie au niveau des réserves lipidiques à chaque fois. Tout compte fait, il ne s’agit pas d’un effet miracle puisqu’il faudra faire preuve d’assiduité et de persévérance dans la pratique. Mais, pour ceux qui n’ont pas envie de trop se tracasser pour perdre du poids, il y a toujours la solution du régime protéiné.

Toutefois, cette pratique de jogging à jeun, bien qu’avantageuse à certains égards, ne doit pas être utilisée abusivement. Le risque encouru par un éventuel abus est l’hypoglycémie, voire la crise cardiaque.

Related posts

Tour d’horizon sur la viande bio

Odile

Zoom sur les super aliments

Journal

La naturopathie au service de la musculation

Tamby