Image default
Naturopathie

Petit traité de naturopathie

Ce samedi matin, Patrick et moi avons pris la mer à bord de notre voilier pour profiter du week-end. Le ciel était clair, promettant une bonne brise pour naviguer. Je m’étais équipée d’un livre intéressant sur la naturopathie écrit par Christopher Vasey et Daniel Kieffer pour agrémenter ces moments de détente.

Le repas de midi a été un festival de saveurs : des feuilles de soya garnies d’un mélange coloré et savoureux composé notamment de choux rouges, carottes, betteraves râpées et pousses de brocolis, accompagnées d’une portion généreuse de thon et houmous.

Après ce festin végétarien exquis qui m’a laissée pleinement satisfaite, je suis remontée sur le pont aux alentours d’une heure passée pour me plonger dans ma lecture.

L’après-midi en compagnie de Vicky, nous avons discuté du livre que j’avais apporté, partageant nos impressions ainsi qu’une critique constructive sur les idées présentées dans l’ouvrage.

Les fondamentaux de la Naturopathie

L’approche naturopathique de la maladie

En naturopathie, on considère que les divers maux de santé découlent d’une accumulation excessive de déchets dans l’organisme. Ce phénomène, nommé encrassement du terrain, fait référence à tous les fluides qui sont présents tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des cellules et constituent une grande partie de notre masse corporelle.

Nos systèmes vitaux, dont le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons s’allient pour évacuer ces toxines. Lorsque le sang se charge trop en toxines, cela entraîne une réduction du calibre des vaisseaux sanguins et perturbe la circulation. Les problèmes de santé spécifiques ne sont donc pas vus comme des maladies indépendantes mais plutôt comme les symptômes visibles d’un problème sous-jacent lié à un terrain saturé par ces déchets.

Comment attrape-t-on une maladie ?

L’état de santé décline lorsque le corps est gorgé de toxines et manque de nutriments essentiels. Les toxines se divisent en cristaux, issus surtout des protéines et sucres non naturels, éliminés par les reins et la transpiration. Tandis que les colles, provenant des amidons et lipides, sont filtrées par le foie, la bile, les intestins ou encore expulsées via la peau ou l’appareil respiratoire.

Quant aux carences alimentaires, elles symbolisent le déficit en vitamines et minéraux vitaux pour maintenir notre corps robuste. La nourriture moderne étant souvent appauvrie en ces éléments fondamentaux, cela entraîne un déséquilibre dans nos liquides corporels tout comme une diminution de nos capacités immunitaires.

Les méthodes de guérison et les traitements

Pour maintenir notre corps en bonne santé, il est crucial de purifier notre organisme. Cela se fait grâce à l’élimination des toxines via nos organes d’excrétion : la bile pour le foie, les selles pour les intestins, la sueur et le sébum pour la peau, l’expiration des impuretés par les poumons et enfin, l’urine pour les reins.

Par ailleurs, combler les déficits nutritionnels s’avère tout aussi essentiel. Une alimentation riche en vitamines et minéraux est recommandée. Toutefois, devant une carence significative, il existe des suppléments plus concentrés comme la gelée royale, la levure de bière ou encore l’herbe de blé. Ces alternatives peuvent aider à rétablir rapidement l’équilibre vital du corps.

Soin imaginaire et soin réel

Être en bonne santé, c’est plus que l’absence de signes apparents de maladie. Cela implique un équilibre interne où nos fluides corporels maintiennent les cellules actives et saines. Il est essentiel de traiter non pas seulement ce qui est visible, mais surtout ce qui se trouve caché à la racine des problèmes de santé pour une guérison complète. Si on ne change pas cet équilibre fondamental, on court le risque de voir les soucis réapparaître. L’utilisation systématique de médicaments peut parfois alourdir notre organisme d’effets indésirables supplémentaires.

En somme, prendre soin de sa santé passe par une approche globale visant à restaurer un environnement interne propice au bien-être des cellules plutôt qu’une lutte contre les symptômes isolés, souvent vouée à être éphémère sans changement profond du terrain biologique.

Les différents stades de l’affection

Les problèmes de santé ne surgissent pas sans préavis. Ils sont précédés par des symptômes précurseurs tels que l’épuisement, le stress et divers soucis digestifs. Si ces alertes sont ignorées, des pathologies plus sérieuses peuvent se manifester : infections virales telles que la grippe ou la bronchite, et troubles fébriles. À un stade plus avancé, les maladies deviennent chroniques avec des affections récurrentes comme les dysfonctionnements hépatiques ou l’eczéma. Enfin, les états pathologiques s’aggravent vers des conditions sévères incluant le cancer et d’autres maladies inflammatoires ou dégénératives qui affectent significativement le système immunitaire.

Origines de la maladie et fondements de la bonne santé

Le passage captivant de l’ouvrage aborde le thème de la surconsommation d’excitants comme le café, l’alcool et les sodas. Il souligne également les dangers liés aux substances chimiques présentes dans notre quotidien, qu’il s’agisse des additifs alimentaires ou des médicaments. L’auteur critique vivement notre mode de vie souvent trop inactif ainsi que les effets néfastes d’une mentalité pessimiste sur notre santé. Enfin, il met en lumière l’importance d’un équilibre acido-basique pour le bon fonctionnement du corps humain. Ce segment est essentiel pour comprendre comment certains aspects de notre mode de vie peuvent nuire à notre bien-être physique et psychologique.

Pratique de la naturopathie

Astuces utiles pour ajuster son sol et maintenir son équilibre

Pour éliminer les toxines accumulées, il est recommandé d’adopter des cures détoxifiantes étendues sur plusieurs mois. Appliquer une bouillotte chaude pendant 10 à 30 minutes après les repas peut s’avérer très bénéfique pour le foie. D’autres méthodes naturelles sont également proposées dans l’ouvrage mentionné.

Concernant l’intestin, une alimentation riche en fibres issues de légumes crus, fruits et céréales complètes est essentielle, tout comme une bonne hydratation quotidienne. Les graines de lin peuvent être un excellent complément grâce à leur propriété laxative douce.

Les reins requièrent au moins deux litres d’eau par jour et la consommation régulière de fruits et légumes gorgés d’eau. L’artichaut se révèle être un diurétique efficace sous forme de comprimés ou gélules avant les repas.

Pour ce qui est du drainage cutané, rien ne vaut l’exercice physique régulier combiné aux bienfaits des saunas et du yoga chaud.

Quant aux poumons, ils profitent tant des activités physiques que de certaines plantes médicinales facilitant le nettoyage bronchique.

Enfin, pour maintenir son bien-être ou recouvrer la santé :

  • Opter pour une alimentation variée, biologique avec une tendance végétale
  • Privilégier la modération alimentaire
  • S’hydrater correctement
  • Maintenir une activité physique régulière
  • Assurer un sommeil réparateur chaque nuit
  • Cultiver une perspective positive face aux événements quotidiens

L’auteur fait valoir que ces conseils simplifiés rendent la naturopathie accessible même pour les débutants désireux d’améliorer leur santé. Cette approche permet aussi d’établir un premier contact éclairant avant éventuellement de solliciter l’aide personnalisée d’un professionnel de santé.

Autres articles

Mon bouillon detox « Grand nettoyage »

administrateur

Tarte à la citrouille

administrateur

EFT – Libérez vos émotions !

administrateur

Non à la cellulite ! Les solutions cosmétiques

administrateur

Ginseng rouge : ses bienfaits sur la santé

administrateur

Sexothérapie – Le rôle des fantasmes dans notre vie sexuelle

administrateur

Examens en vue : Cultivez la « Zen Attitude »

administrateur

Huiles essentielles spéciales Stress

administrateur

Anti douleurs naturels – Mes 4 recettes minute

administrateur