Image default
Santé

L’ionophorèse qu’est-ce que cette technique de traitement ?

La transpiration est un processus normal qui intervient le plus souvent pour favoriser la thermorégulation du corps. Chez certaines personnes, ce phénomène prend un caractère exagéré au point de devenir une situation incommodante. Il s’agit en réalité d’un dérèglement au niveau de l’hypothalamus qui porte le nom d’hyperhidrose. Pour la traiter, il existe plusieurs solutions dont l’ionophorèse. En quoi consiste cette technique de soin ?

Comment fonctionne l’ionophorèse ?

Pour traiter l’hyperhidrose, l’ionophorèse va réduire voire stopper par le biais du courant électrique la sécrétion de la sueur par les glandes sudoripares. Pour cela, vous devez vous doter d’une ionophorèse machine. Celle-ci est constituée d’un boîtier, de deux bacs (l’un pour les mains et l’autre pour les pieds) et de fils conducteurs.

Vous devez verser de l’eau dans les récipients et y plonger les parties de votre corps qui sont à traiter. Après avoir mis en marche l’appareil, le boîtier va générer du courant électrique qui va traverser les électrodes reliées aux bacs afin de parvenir à vos mains et pieds.

L’intensité de l’électricité va s’accroître puis diminuer progressivement une vingtaine de minutes plus tard. Pour le traitement des aisselles, le procédé est le même, à la différence que dans ce cas, vous devez placer sous vos aisselles une éponge humide contenant une électrode.

Qu’en est-il de l’efficacité du traitement ?

L’ionophorèse est une technique efficace sur le long terme pour limiter la quantité de sueur produite par votre corps. Les premiers résultats sont visibles après une dizaine de séances au plus. Au bout de 10 séances au maximum, vous pouvez donc constater une amélioration.

Après cette période, il est conseillé de faire des séances d’entretien afin d’optimiser les chances d’efficacité du traitement. Dans ce cas, vous pourrez alors réduire la fréquence des séances est à 2 par semaine.

Précisons par ailleurs que cette technique est déconseillée aux personnes portant des broches et pacemakers ainsi qu’aux femmes enceintes.

Related posts

Tout savoir sur la névralgie cervico-brachiale

Christophe

5 conseils beauté anti-âge pour paraître plus jeune

Emmanuel

4 avantages de la médecine douce

administrateur