Image default
Naturopathie

Un lien entre fibromyalgie et endométriose

Offert en présent :
Calendrier des Légumes de Saison

Il est fréquent de constater une association entre la fibromyalgie et l’endométriose. Les deux pathologies partagent des symptômes similaires tels que l’épuisement et les douleurs persistantes. Bien qu’elles soient toutes deux liées à une inflammation, leurs origines exactes restent mystérieuses.

Une recherche menée aux États-Unis sur un échantillon de 3680 femmes révèle que près d’un tiers des patientes souffrant d’endométriose sont également affectées par la fibromyalgie, soit un taux sept fois supérieur à celui observé dans le reste de la population. De plus, cette étude souligne une corrélation entre l’endométriose et divers troubles auto-immuns, le syndrome du côlon irritable, les allergies ainsi que la cystite interstitielle. La présence systématique de l’inflammation soulève des questions concernant le processus déclencheur de ces maladies concomitantes.

Qu’est-ce qui unit toutes ces femmes ?

Il semble que les désagréments des traitements hormonaux ne soient qu’une partie de l’énigme concernant certaines maladies. Alors que l’on pourrait croire à une corrélation directe, la présence de pathologies comme la fibromyalgie chez les hommes suggère d’autres facteurs en jeu. Ces derniers n’étant pas associés à une prise hormonale, on est forcé de reconsidérer nos hypothèses.

On doit se tourner vers notre alimentation quotidienne pour chercher des réponses. Notre régime moderne est souvent montré du doigt car il s’écarte grandement de celui de nos ancêtres avec sa richesse en mauvais lipides et additifs chimiques, tout en étant pauvre en fruits et légumes essentiels à notre bien-être. Comme une voiture qui fonctionne mal avec un carburant inapproprié, notre corps peine à gérer ce flux continu d’aliments peu nutritifs qui rythment nos jours et affectent potentiellement notre santé.

Pour être bien, mangeons sain. Oublions les privations et imaginons une vie où l’on se sentirait bien physiquement

Souvent, la quête de commodité nous pousse à opter pour des repas rapides plutôt que sains. Cette tendance peut être attribuée au manque de temps, à l’épuisement ou à un niveau d’énergie bas. Pourtant, notre alimentation est fondamentale puisqu’elle nourrit notre corps et influence directement notre santé.

Adopter une diète anti-inflammatoire est particulièrement bénéfique pour les femmes aux prises avec l’endométriose et peut aussi aider celles souffrant de fibromyalgie. L’idée n’est pas de se concentrer sur ce qu’il faut éliminer mais plutôt d’envisager les bienfaits potentiels tels qu’un sentiment de bien-être généralisé.

Pour approfondir le sujet et découvrir une alimentation adaptée aux besoins spécifiques liés à l’endométriose, il est recommandé de consulter l’ouvrage L’endométriose : vaincre la douleur et l’infertilité, écrit par Gisèle Frenette

Autres articles

Comment réveiller votre Point G ?

administrateur

Respiration abdominale, se détendre en 5 minutes

administrateur

Cure detox en naturopathie – Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

administrateur

Zoom sur l’allaitement

administrateur

Huiles essentielles du Printemps

administrateur

Gestion de la douleur et aromathérapie

administrateur

Les graines de Chia sont elles vraiment magiques ?

administrateur

Végé Burger, la recette de Mémé

administrateur

Cheveux – Nourrir et Hydrater, la différence!

administrateur