Image default
Vie Pratique

Comment soulager naturellement les crises d’algie vasculaire de la face ?

En 2018, le nombre de personnes atteintes d’une algie vasculaire de la face (AVF) en France était évalué à plus de dix mille. Au vu de cette statistique, certains pourraient conclure à une pathologie plutôt rare et négliger son diagnostic ainsi que son traitement. Or, l’algie engendre chez les personnes affectées des gênes pouvant pousser ces dernières à nourrir des envies suicidaires. C’est une affection qui n’épargne personne. Cela étant, il est crucial que tout le monde soit informé de la maladie et puisse savoir les bons comportements à adopter.

Qu’est-ce que l’algie vasculaire de la face ou AVF ?

Comme toute personne qui entend parler de cette maladie pour la première fois, cette interrogation vous vient sans aucun doute à l’esprit. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’algie vasculaire de la face est une forme avancée des maladies nerveuses qui touche le crâne. Elle est caractérisée par des douleurs subites, intenses et périodiques localisées sur la partie latérale du visage.

Pendant longtemps méconnue ou confondue à d’autres maux, la pathologie se présente sous deux formes :

  • l’AVF épisodique : qui touche 80 % des patients. Celle-ci survient de façon périodique soit par exemple durant l’automne ou l’hiver. Aussi, il peut disparaître des mois, voire des années avant de réapparaitre, on parle de rémission ;
  • et l’AVF chronique : qui concerne une minorité des personnes atteintes. Elle est faite de crises

Quelle que soit la forme qui se présente, il est important de se pencher sur les diverses méthodes pour soulager les crises de l’algie vasculaire de la face. Avant, faisons la lumière sur les causes et les diverses manifestations de cette maladie.

Zoom sur les causes et les manifestations de la maladie

L’algie vasculaire de la face est une pathologie qui peut être liée au comportement ou à certaines pratiques. Dans le même cas, il y a un groupe qui lui confère une source génétique. Quoiqu’il en est, sa manifestation est sévère et parfois imprévisible.

Les causes de l’AVF

Il n’existe pas de réelles études pour donner une idée précise sur les causes de l’AVF. Néanmoins, la manifestation épisodique de la maladie permet d’associer son origine à un dysfonctionnement de l’hypothalamus. Or, cet organe est affecté lorsque l’individu adopte certains modes de vie. Il s’agit des activités telles que :

  • La consommation du tabac ;
  • La consommation d’alcool ;
  • Les secousses craniofaciales ;
  • L’exposition à des odeurs fortes.

Au-delà de ces causes, il existe un facteur génétique qui contrôle l’apparition de cette maladie chez un individu. En effet, une bonne partie des personnes atteintes sont issues des familles où d’autres membres sont diagnostiqués du même mal.

Les manifestations de l’AVF

L’AVF se manifeste par des crises soudaines faites principalement de douleurs aiguës et une sensation de brûlure d’un côté du visage. À ce symptôme s’ajoutent d’autres signes cliniques tels que :

  • Le rétrécissement de la pupille ;
  • Forte présence de sueur sur le visage ;
  • Rougeur au niveau des yeux ;
  • Un nez qui coule ;
  • Des agitations dans le sommeil ;
  • Une hyper ou hypotension.

En clair, il s’agit en réalité des symptômes neuro-végétatifs qui affectent le mécanisme de maintien du milieu intérieur. C’est une situation qui déclenche des comportements anormaux chez le patient. Ainsi lors des crises certains se retrouvent à faire des allers-retours. Les plus agités se retrouvent à cogner la tête contre un objet.

L’oxygénothérapie pour calmer les crises

Il existe deux options pour traiter l’algie vasculaire de face. La première est la prise d’antimigraineux. La seconde est l’oxygénothérapie. Cette dernière est une solution naturelle qui se distingue par ses son efficacité et la simplicité de son fonctionnement.

Fonctionnement de l’oxygénothérapie

L’inhalation de 12 et 15 L/min d’oxygène durant, 13 à 15 minutes est le principe de la thérapie. Le procédé est possible grâce à un ensemble d’équipements composé d’un masque naso-buccal, d’un tube de raccordement et d’un cylindre d’oxygène médical.

Afin de garantir un résultat optimal, il est recommandé d’enclencher le traitement dès les premiers symptômes de la crise. De plus, le patient doit se tenir dans une position assise afin de contrôler son agitation.

Les avantages de l’oxygénothérapie pour traitement de l’AVF

L’oxygénothérapie s’est révélée plus efficace sur plusieurs points que les méthodes médicamenteuses :

  • Il ne présente pas d’effet secondaire ;
  • Il n’y a pas de limite pour son utilisation ;
  • Procure une satisfaction entre 5 et 6 minutes ;
  • Produis un résultat efficace sur près de 80 % des patients.

En définitive, l’AVF est une pathologie sévère qui bouleverse la vie de la personne affectée si des précautions ne sont pas rapidement prises. Et l’oxygénothérapie constitue l’un des traitements les plus efficaces de cette maladie. Alors il suffit de demander un devis sur Altivie pour bénéficier d’une prestation qualitative et sur mesure afin de se défaire de ce mal.

Related posts

Supprimer un complexe en optant pour une rhinoplastie

Journal

Comment le dentifrice solide s’est-il démocratisé en France ?

Journal

Pourquoi faire un test de paternité ?

Journal