Image default
Naturopathie

Detox spéciale foie & Naturopathie

Après l’abondance des festivités de fin d’année, notre organisme peut se retrouver éprouvé. C’est le cas du foie qui, submergé par les excès culinaires et alcooliques traditionnels, peut manifester son mécontentement par divers désagréments tels que la fatigue ou les maux de tête. Pour pallier cela, Stéphanie Mezerai, naturopathe à Montauban, préconise une approche bienveillante envers cet organe vital.

Pour anticiper ces périodes d’excès et favoriser une meilleure récupération post-festivités, il est conseillé d’éviter certaines catégories d’aliments avant et après les célébrations. À titre préventif comme curatif, privilégiez une alimentation saine:

– Réduisez votre consommation de produits industriels regorgeant de graisses saturées et de sel.

– Optez pour des aliments naturels qui aideront à équilibrer le pH de votre corps. Favorisez ainsi des choix plus basiques avec une large place accordée aux fruits et légumes.

En résumé, un régime alimentaire centré sur le naturel et la simplicité permettra à votre foie de mieux gérer l’affluence des repas copieux typiques des fêtes tout en maintenant votre bien-être général.

Sur le plan de la nutrition

Face à une surcharge du système digestif, se traduisant par de la fatigue, des maux de tête et d’autres désagréments, il est crucial d’adopter une alimentation bénéfique pour l’organisme. Avant les périodes festives, il convient de soulager le foie en s’éloignant des produits transformés gorgés de graisses saturées et de sel.

Privilégiez plutôt une alimentation riche en aliments basiques tels que les fruits et légumes tout en évitant ceux qui sont acides comme le sucre raffiné ou certains produits laitiers. Une solution efficace consiste à mettre en place des monodiètes hebdomadaires, où un seul type d’aliment est consommé lors d’un repas pour alléger votre digestion. Optez pour des soupes pures, du bouillon clair de légumes ou encore du riz blanc.

Considérez également la compote de pomme sans sucre ajouté ou même les pommes de terre, sans faire l’erreur d’y ajouter des frites, car leur caractère alcalescent favorise la régénération hépatique. Cela contribue grandement à préparer votre corps aux excès occasionnels et maintenir son bon fonctionnement.

Nourriture bénéfique pour un foie en manque de tonus :

Gingembre : Bienfaits et utilisations

Voici une assiette saine et diversifiée : un fond de riz blanc, garni d’un mélange croquant comprenant des légumes tels que le chou, la patate douce et l’artichaut. N’oublions pas les touches piquantes du radis noir et de l’ail, ainsi que la fraîcheur du poireau et de la pomme. Pour élever les saveurs, parsemez d’oignon finement haché.

Côté mer, laissez-vous tenter par un assortiment savoureux de fruits de mer, sublimés par un filet d’huile d’olive. Et pour ce zeste final qui fait toute la différence, agrémentez votre plat d’une sélection d’herbes aromatiques : basilic effeuillé, coriandre ciselée, menthe fraîche coupée en rubans fins sans oublier quelques feuilles de pissenlit ou brins d’estragon.

Le tout se marie à merveille pour une expérience gustative complète, simple mais raffinée.

Vers l’univers de la naturopathie

Pour favoriser la santé du foie en naturopathie, il est recommandé d’opter pour des cures de Desmodium, une plante bénéfique à la régénération hépatique. Elle s’utilise matin et soir afin d’aider l’organisme face aux excès alimentaires.

En gemmothérapie, les bourgeons de genévrier sont reconnus pour leur action drainante sur le foie. Ils doivent être introduits progressivement pour éviter un relâchement trop brusque des toxines. Les bourgeons de romarin, pris avant le repas, jouent aussi un rôle dans la détoxication hépatique et stimulent la bile. On conseille 5 à 10 gouttes sous la langue.

Il est judicieux de consulter un professionnel en naturopathie qui ajustera ces traitements à votre situation individuelle, minimisant ainsi les effets indésirables liés à la libération des toxines.

L’utilisation d’une bouillotte sur le foie au coucher peut soulager et favoriser l’élimination des toxines accumulées.

Le jus d’Aloé vera, consommé régulièrement, contribue efficacement à une meilleure digestion et prépare l’estomac avant des périodes festives grâce à ses enzymes digestives et ses bienfaits sur la circulation sanguine comme sur le taux de sucre dans le sang.

Discutons de l’alcool !

L’alcool, considéré comme un toxique, doit être éliminé par l’organisme, une tâche principalement assurée par le foie. Cet organe vital remplit également plusieurs autres rôles cruciaux :

  • Évacuation des substances chimiques nocives
  • Digestion des lipides
  • Synthèse de glucose pour les réserves énergétiques
  • Fabrication de cholestérol
  • Régulation des acides aminés pour la production de protéines

Pour soutenir le travail du foie, l’huile essentielle de citron zeste et celle de romarin à verbénone sont particulièrement bénéfiques. Le romarin à verbénone est reconnu pour son efficacité à purifier le foie tandis que le citron favorise la santé des cellules hépatiques. Il suffit d’utiliser deux gouttes de ces huiles essentielles quotidiennement, mélangées avec un peu de sucre, d’huile d’olive ou de miel.

En cas d’une consommation alcoolisée plus importante lors d’événements festifs, il est conseillé d’ingérer deux cuillerées à soupe de charbon végétal avant et après les festivités, afin d’aider l’organisme à se défaire rapidement des excès.

Il faut toutefois faire preuve de prudence : le charbon végétal peut réduire ou annuler l’effet des médicaments s’il est pris simultanément. Il convient donc d’éviter cette combinaison.

Maintenir une bonne hydratation

Il est crucial de se souvenir que l’hydratation ne se limite pas à ingérer des liquides. En effet, notre organisme, composé majoritairement d’eau, nécessite un apport régulier et de qualité en eau pour fonctionner optimalement. Boire uniquement des boissons telles que le vin, le café ou le thé peut entraîner une déshydratation conséquente.

L’alcool s’avère particulièrement néfaste dans ce contexte car il entraîne avec lui davantage d’eau lors de son élimination par les voies urinaires. Une légère baisse du taux d’hydratation a un impact significatif sur notre système nerveux et nos niveaux d’énergie. Ainsi, durant les périodes festives où la consommation d’alcool augmente, il convient de redoubler de vigilance concernant notre hydratation.

Pour finir, évitez la consommation d’alcool l’estomac vide car cela peut irriter la muqueuse digestive et affaiblir nos défenses immunitaires tout en réduisant notre vitalité. Pensez donc à privilégier l’eau pure pour maintenir votre corps bien hydraté et plein de vitalité.

Source de l’image pour la couverture

Nana vous suggère aussi :

Autres articles

Huile essentielle de Cannelle écorce – Aromathèque

administrateur

Nutrition – Mieux comprendre, pour mieux agir !

administrateur

La respiration & ses bienfaits en sophrologie

administrateur

Gastroentérite – Prévenir pour mieux guérir

administrateur

Huiles essentielles du Printemps

administrateur

A la découverte du Feng Shui.

administrateur

Zoom sur le Layering

administrateur

Gastro – Solutions naturelles pour la prévenir ou l’accompagner

administrateur

Access Bars, la méthode au service du lâcher prise

administrateur