Image default
Naturopathie

Alimentation vivante – Les bonnes combinaisons alimentaires

Opter pour des associations d’aliments judicieuses facilite une digestion efficace, débordante d’énergie pour nos activités. À l’inverse, un mauvais choix peut épuiser la digestion et entraîner ballonnements, coups de barre et acidité.

Les associations judicieuses

Pour une digestion optimale, il est recommandé de consommer les fruits en dehors des repas principaux, soit 3 heures après ou 30 minutes avant. Les fruits se classent en trois catégories selon leur temps de digestion :

  • Les fruits sucrés tels que la banane, le kaki et les dattes demandent environ quatre heures pour être digérés.
  • Les fruits semi-acides, parmi lesquels on retrouve la poire, la pêche et le raisin entre autres, nécessitent deux heures.
  • Quant aux fruits acides, à l’instar du kiwi et de l’ananas, ils se digèrent en une heure seulement.

Une association est possible entre les fruits doux et semi-acides ainsi qu’entre ces derniers et les fruits acides. Cependant, il est préférable d’éviter le mélange des fruits sucrés avec ceux acides. Par ailleurs, bien que riches en nutriments essentiels, les oléagineux ne devraient pas être consommés avec des fruits car leurs matières grasses ralentissent la digestion.

Les légumes constituent un choix sûr puisqu’ils peuvent être mélangés sans souci avec d’autres aliments et sont généralement digérés en deux heures.

L’essentiel de l’eau

Il est recommandé de privilégier la consommation d’eau dès le matin et en évitant les périodes de repas. Pour une meilleure digestion, il convient de boire un peu avant les repas, mais pas pendant ces derniers ou juste après. En effet, s’hydrater pendant qu’on mange peut perturber l’efficacité des enzymes digestives.

Quant aux fruits tels que la pastèque et le melon, ils sont particulièrement faciles à digérer ; il est donc préférable de les déguster séparément des autres aliments. Leurs propriétés nettoyantes pour l’organisme en font des choix judicieux à savourer isolément.

Équilibre des acides et des bases

Afin de préserver une santé optimale, il est essentiel de veiller à l’équilibre acido-basique. L’idéal pour notre sang se situe dans une fourchette de pH légèrement alcaline, allant de 7,32 à 7,42. Pour y parvenir et contrer l’acidité provenant notamment des protéines animales ou encore du stress et des polluants environnementaux, les fruits et légumes deviennent nos meilleurs alliés. En effet, lorsqu’un déséquilibre se manifeste, adopter une alimentation riche en ces aliments, représentant entre 60% et 80% de l’apport nutritionnel, aide le corps à rétablir la balance nécessaire au bien-être physique.

Les protéines expliquées simplement

L’idée reçue selon laquelle il est nécessaire de consommer une grande quantité de protéines pour rester en forme n’est pas entièrement exacte. En réalité, un apport calorique suffisant garantit généralement les besoins en protéines de notre corps. L’alimentation végétale, y compris fruits, légumes, noix et graines, contient en moyenne 15% de ces macronutriments essentiels. De plus, certaines graines comme celles de chia offrent des protéines similaires à celles trouvées dans la viande et sont également riches en oméga 3 comparables à ceux présents dans le poisson.

En conclusion, adopter une alimentation simple avec peu d’associations alimentaires variées est recommandée. Il est aussi conseillé de consommer aliments et boissons à température ambiante pour une meilleure santé.

Autres articles

Naturopathie et accompagnement du diabète

administrateur

Crudivorisme – 10 erreurs à éviter

administrateur

Mal de dos – Et si c’était le Psoas?

administrateur

Tisane drainante & anti-cellulite, ma recette

administrateur

Scan corporel, exercice de détente et reconnexion à soi

administrateur

Detox cutanée – Faites peau neuve !

administrateur

Gastro – Solutions naturelles pour la prévenir ou l’accompagner

administrateur

A la découverte du Feng Shui.

administrateur

Neurofeedback, Ke Sako ?

administrateur